Publié

Canton de ZurichUn ex-policier acquitté en appel pour corruption

Le fonctionnaire avait accepté des avantages sexuels d'une prostituée. Mais s'il a été blanchi, la cour lui a reproché son comportement immoral.

L'ex-policier, outre des faveurs sexuelles, avait accepté entre 2010 et 2013 de nombreux cadeaux.

L'ex-policier, outre des faveurs sexuelles, avait accepté entre 2010 et 2013 de nombreux cadeaux.

Keystone

Un ancien policier zurichois ne s'est rendu coupable d'aucune corruption lorsqu'il était en service, a estimé lundi le Tribunal cantonal zurichois, qui l'a acquitté. Le juge de première instance l'avait condamné pour avoir accepté des avantages sexuels d'une prostituée.

Les juges de deuxième instance ont toutefois relevé que son comportement était «moralement indigne d'un policier». Outre les faveurs sexuelles, le policier avait accepté entre 2010 et 2013 de nombreux cadeaux (vols en avion, séjours à l'hôtel et vêtements).

Le Ministère public avait estimé que la femme, une ressortissante brésilienne qui tenait un salon de massage, espérait en retour que le policier de 39 ans soit bien disposé à son égard lors des contrôles de police.

Le juge unique du Tribunal d'arrondissement de Zurich l'avait suivi. Il avait condamné l'ex-policier, pour acceptation d'avantages, à une peine pécuniaire avec sursis de 100 jours-amendes à 100 francs. Outre ce montant de 10'000 francs, l'ex-policier devait encore débourser 1000 francs à titre d'amende.

Pas d'infraction au pénal

Le Tribunal cantonal est lui d'un tout autre avis: les faits reprochés ne constituent pas une infraction. En effet, le policier n'était pas responsable de contrôler la prostituée. Cette dernière exerçait son activité dans un autre quartier de la ville de Zurich que celui où le policier était affecté.

Par conséquent, cette dernière n'a pas pu bénéficier d'un éventuel traitement de faveur de la part du policier. Les charges d'«acceptation d'avantages» n'ont ainsi pas été retenues contre lui.

Si au niveau pénal l'ex-policier a été blanchi, la cour lui a reproché son comportement immoral.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!