Hockey sur glace - Un ex-renfort étranger du LHC cartonne à Langnau
Actualisé

Hockey sur glaceUn ex-renfort étranger du LHC cartonne à Langnau

Alexandre Grenier, deuxième meilleur compteur de National League, réalise un début de saison prolifique avec Langnau. Le Québécois avait porté le maillot du LHC en fin de saison 2019-2020 mais n’avait pas été conservé.

par
Cyrill Pasche
L’ex du LHC, Alexandre Grenier, empile les points du côté de Langnau.

L’ex du LHC, Alexandre Grenier, empile les points du côté de Langnau.

Martin Meienberger/freshfocus

Au début du mois de février 2020, Alexandre Grenier était «tombé en amour avec Lausanne». Le Québécois venait de débarquer au LHC en tant que «dépanneur» en provenance des Iserlohn Roosters (DEL) pour pallier l’absence sur blessure de Cory Emmerton.

«Je n’ai qu’un seul mot pour décrire cette ville: c’est wouah! Chaque matin, je vois les montagnes et le lac, et c’est merveilleux. C’est vraiment quelque chose que l’on ne voit pas partout. C’est tout simplement magnifique. Je n’étais jamais venu en Suisse auparavant, et tout ce que je peux dire, c’est que j’adore!» s’était-il émerveillé dans les colonnes du matin.ch

Après sa pige de 10 matches avec les Lions (4 buts, 4 assists) – juste avant que les play-off 2020 ne soient définitivement annulés en raison de la pandémie de coronavirus – le Québécois de 191 cm n’avait toutefois pas été conservé par le club vaudois. «C’est sûr que si on m’avait offert un contrat, je serais volontiers resté à Lausanne! Mais cela n’est pas arrivé. Je crois qu’il y a eu pas mal de changements là-bas entre-temps… Et puis de mon côté, j’ai connu une belle saison en DEL dans la foulée.»

«C’est sûr que si on m’avait offert un contrat, je serais volontiers resté à Lausanne!»

Alexandre Grenier, au sujet de sa pige au LHC en 2020

Au lieu du LHC, Grenier est alors retourné à Iserlohn, en DEL allemande, où il a réalisé une saison 2020-2021 de haut vol (39 points en 35 matches, 8e compteur de la ligue). «Je jouais dans une très bonne triplette d’attaque, avec deux joueurs qui ont cartonné cette saison-là (Joe Whitney et Casey Bailey, 1er et 3e compteurs de DEL cette saison-là). Forcément, cela m’a beaucoup aidé et cela a été le fun», explique le grand ailier des Langnau Tigers, sa nouvelle équipe en Suisse depuis le début de l’exercice.

Le top scorer Jesper Olofsson et Alexandre Grenier forment un duo très complémentaire.

Le top scorer Jesper Olofsson et Alexandre Grenier forment un duo très complémentaire.

Martin Meienberger/freshfocus

À Langnau, Grenier semble aussi avoir trouvé son bonheur aux côtés du Suédois Jesper Olofsson, le meilleur compteur actuel du championnat de National League, et de son ancien entraîneur à Iserlohn, le Canadien Jason O’leary. «Il a été mon coach pendant deux saisons en Allemagne. On se connaît bien, et ça aide».

En Emmental, le décor a par contre beaucoup changé par rapport à son dernier passage en Suisse du côté de Lausanne. «En effet, c’est bien différent par ici», se marre le Québécois de 30 ans, auteur de son 16e point (un assist) mardi soir contre Bienne (puis de ses 17e et 18e points en marquant deux fois vendredi contre le HC Ajoie). «Je vis dans le village, à 5 minutes de la patinoire. Les résultats de l’équipe pourraient être meilleurs. On aurait aimé gagner davantage de matches. Mais sur le plan personnel, cela se passe très bien pour moi, c’est certain.»

Sous contrat jusqu’au printemps

À un tel point que Grenier s’est hissé au deuxième rang du classement des compteurs avec 18 points personnels en 15 matches, dont 14 passes décisives, un sommet dans la ligue (avec Henrik Tömmernes, 14 assists avec GE Servette). «Ce n’est pas que je n’aime pas marquer des buts, qu’on s’entende», sourit Grenier. «Présentement, je suis davantage en position de créer des jeux pour mes coéquipiers. Cela me va bien aussi».

Alors que son contrat avec Langnau expire en fin d’exercice, les performances de l’attaquant québécois vont certainement susciter l’intérêt de quelques clubs de National League. «Je ne sais pas encore de quoi mon avenir sera fait. Je vis au jour le jour, comme on dit!»

Samedi, Langnau et Alexandre Grenier se déplacent à la Vaudoise aréna pour y affronter le LHC. L’occasion pour le Québécois de se mettre en vitrine?

Note: l’article a été mis à jour samedi 16 octobre. En lice la veille contre Ajoie, Alexandre Grenier a ajouté deux buts à ses statistiques et figure désormais au 2e rang des compteurs de la Ligue.

Votre opinion