Publié

AutomobileUn fabricant de voitures de luxe sur mesure défie la crise

Un petit fabricant italien de voitures de luxe sur mesure défie la crise en réussissant à vendre à l'étranger des modèles hyper-sophistiqués de bolides de sport.

Mazzanti, dont le siège est à Pontedera non loin de Pise (centre), est née comme une entreprise spécialisée dans les carrosseries qui s'est peu à peu consacrée à la restauration de voitures anciennes.

La marque a été lancée en 2001 par Luca Mazzanti et Walter Faralli et est composée de deux pôles: Walter Faralli gère les activités de restauration et Luca Mazzanti s'occupe exclusivement de la production de voitures sous la marque Mazzanti Automobili.

«Mazzanti Automobili dessine, projette et construit ses propres rêves et ceux de ses clients: des voitures personnalisées à l'extrême, des produits uniques comme le soin et la passion qui accompagnent leur création», explique Luca Mazzanti, 39 ans.

La marque a lancé en 2006 une première voiture, l'Antas munie d'un moteur de Maserati, qui a été invitée dans plusieurs salons internationaux et a fait même des apparitions dans des productions cinématographiques (notamment en 2008 dans «Speed Racer»).

Evantra, déesse de l'immortalité

En 2011 est né le modèle Evantra, première voiture à moteur central pensée pour une petite clientèle exclusive et très personnalisée. Ce modèle peut atteindre 350 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes.

Pour la construction de l'Evantra, il faut environ neuf mois. Son coût varie en fonction des exigences des clients, mais le prix de base est 650'000 euros (745'000 francs).

Deux exemplaires ont déjà été vendus: l'un en Europe de l'Est et l'autre en Chine, a indiqué l'entreprise.

Sur chaque voiture travaillent en moyenne de trois à sept ouvriers, auxquels viennent s'ajouter de nombreuses entreprises de sous-traitance (tissus, peintures...)

Dernier modèle en date: l'Evantra V8, produite à seulement cinq exemplaires par an, tous personnalisés.

Le nom Evantra vient de la civilisation étrusque, dans laquelle Evantra était la déesse de l'immortalité.

(AFP)

Votre opinion