Publié

ImpostureUn faux psy déshabillait ses victimes

Un homme a été interpellé cette semaine à Nanterre (France) après avoir piégé des jeunes femmes, auxquelles il demandait d'envoyer par internet des clichés dénudés, en se faisant passer pour une psychologue.

Le cyberprédateur S'appuyait sur un faux site internet de recrutement et une fausse identité.

Le cyberprédateur S'appuyait sur un faux site internet de recrutement et une fausse identité.

AFP

S'appuyant sur un faux site internet de recrutement et une fausse identité, il transformait sa voix en voix de femme grâce à un logiciel informatique. Il demandait aux jeunes femmes, qui postulaient pour s'occuper d'enfants victimes d'inceste ou de violences familiales, de parler de leur vie privée et de passer des tests pour pouvoir accéder à ces postes.

L'un d'eux consistait à fournir des photos d'elles en partie dénudées pour prouver «qu'elles se sentaient bien dans leur corps», leur expliquant que cela était nécessaire pour ce genre d'emploi, selon la même source.

Cyberprédateur

L'homme a été arrêté mercredi à son domicile par la PJ niçoise, appuyée par l'Office central de répression des violences aux personnes. Des photos à caractère pédopornographique téléchargées sur internet ont été retrouvées sur l'ordinateur personnel de cet homme, déjà connu pour des faits similaires.

Déféré au parquet de Nanterre, l'homme a été mis en examen avant d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire. Il sera jugé à Nanterre «au cours du mois de février», a-t-on ajouté de même source. Il aurait reconnu les faits durant sa garde à vue, selon Le Parisien-Aujourd'hui en FranceUne victime niçoise avait fait démarrer l'enquête en portant plainte.

Au moins deux autres victimes ont été identifiées en France. La femme originaire du centre de la France dont l'identité a été usurpée par le «cyberprédateur» a également porté plainte.

Votre opinion