Publié

Hockey sur glaceUn FR Gottéron inquiétant bat GE Servette

A la rue samedi contre Bienne,Les Fribourgeois ont réagi en s'imposant 6-3. Mais ils se sont fait peur alors qu'ils menaient 5-0.

Eric Lafargue

Les propos de l’entraîneur Hans Kossmann ne devaient pas être les plus amènes après la défaite-fleuve concédée samedi contre les Seelandais (2-7). Cette fois-ci, les Fribourgeois sont rentrés sur la glace totalement concernés par l’enjeu. A l’image de Thibaut Monnet, qui n’a hésité à coller Vukovic à la bande. Une envie que les Genevois avaient laissée sur la glace de la PostFinance Arena après leur succès samedi.

Certes, les événements n’ont guère été favorables aux hommes de Chris McSorley. Ils ont dû se passer de Kevin Romy en raison de la naissance de son premier enfant. L’absence du sélectionné olympique s’est ajoutée à celle de Picard suspendu.

De surcroît, après 12 minutes de jeu, Lombardi a perdu ses nerfs après avoir été chargé devant le but de Conz et a asséné un coup de poing dans la figure de Schilt. Une voie de fait qui s’est passée devant l’arbitre et s’est conclue logiquement par une pénalité de match pour le meneur de jeu genevois. Il s’agit surtout de la 12e pénalité de match écopée cette saison par l’équipe servettienne, largement en tête dans ce classement particulier.

Les Fribourgeois ont ouvert le score sur la supériorité numérique qui a suivi par Mauldin, alors que Stephan avait cherché un puck devenu invisible (16e). Puis les Genevois ont encaissé derechef une nouvelle pénalité mineure sévère à l’encontre de Mercier. Mauldin a doublé la mise au moment où le défenseur genevois a retrouvé la glace (19e).

La puissance de frappe fribourgeoise a éclaté en deuxième période. Après un tir sur le poteau de Petrell (24e), Julien Sprunger - sifflé par son public samedi soir au moment de la désignation du meilleur joueur - a reconquis les coeurs en profitant d’un mauvais renvoi accordé par Stephan (34e). Les Genevois, sonnés, ont même encaissé un quatrième but 5’’ après le troisième par Mottet! Une sorte de record puisque le but le plus rapide en Suisse en début de partie a été marqué après 6’’. Complètement k.-o., les Genevois ont encaissé un 5e but sur un cadeau d’Antonietti pour Pouliot un peu plus d’une minute après le doublé éclair de Gottéron.

5-0. Le score à ce moment-là a rappelé le tiers-temps de folie qui avait permis à Genève-Servette de renverser la marque lors d’un précédent derby aux Vernets. Mais cette fois-ci, ce sont les Fribourgeois qui ont eu le bon goût de la revanche dans la bouche. Même la réaction tardive des Genevois n’a pas troublé la marche des Dragons, délivré par la troisième but de Mauldin dans la cage vide.

(SI)

Votre opinion