Un godemiché romain découvert sur le mur d’Hadrien

Actualisé

AntiquitéUn godemiché romain découvert sur le mur d’Hadrien

Trouvé dans un fort près de la célèbre construction du IIe siècle, l’outil en bois que l’on croyait être un instrument de cordonnier semblait plutôt destiné à prendre son pied.

par
Michel Pralong
La forme phallique de cet objet de 16 cm suggère fortement un outil sexuel, mais sans garantie absolue.

La forme phallique de cet objet de 16 cm suggère fortement un outil sexuel, mais sans garantie absolue.

Vindolanda Trust

Le mur d’Hadrien a été construit entre 122 et 127 après JC par l’empereur romain Hadrien sur toute la largeur de l’Angleterre près de la frontière actuelle avec l’Écosse. Il servait à protéger des invasions venant du nord. Des archéologues ont découvert dans le fort de Vindolanda un outil en bois. Comme ils l’ont trouvé près de dizaines de chaussures et de chutes de cuir, ils ont d’abord pensé qu’il s’agissait d’un outil de cordonnier pour repriser les souliers.

Mais des experts de l’Université de Newcastle et de l’University College de Dublin disent qu’ils pensent maintenant que l’objet, qui mesure environ 16 cm aurait pu avoir une utilisation tout autre. Sa forme laisse en effet imaginer qu’il pourrait s’agir d’un godemiché. Lorsqu’ils l’ont analysé, ils ont constaté que les deux extrémités étaient sensiblement plus lisses, indiquant une utilisation répétée au fil du temps.

«Nous savons que les anciens Romains et Grecs utilisaient des instruments sexuels, cet objet de Vindolanda pourrait en être un exemple», explique le Dr Rob Collins, maître de conférences en archéologie à l’Université de Newcastle, cité par la BBC. «Les phallus étaient monnaie courante dans l’Empire romain car ils étaient censés offrir une protection contre la malchance».

Ou c’est un pilon

Sa fonction sexuelle n’est pas garantie. Il pourrait également s’agir d’un pilon pour broyer des ingrédients pour des cosmétiques ou des médicaments, et sa forme aurait pu être considérée comme ajoutant des propriétés magiques. Autre possibilité, il aurait pu être inséré dans une statue puis frotté pour porter chance.

Ton opinion