Australie : Un groupe aborigène gagne un procès contre un géant du pétrole

Publié

Australie Un groupe aborigène gagne un procès contre un géant du pétrole

Un groupe aborigène en Australie a remporté mercredi un procès contre la compagnie pétrolière Santos qui se verra révoquer l’autorisation de forer en mer de Timor.

Le groupe pétrolier Santos a reçu un sévère revers de la part de la justice australienne. 

Le groupe pétrolier Santos a reçu un sévère revers de la part de la justice australienne. 

REUTERS (photo prétexte) 

Une victoire «historique»: un groupe aborigène en Australie a remporté mercredi un procès contre la compagnie pétrolière Santos qui se verra révoquer l’autorisation de forer en mer de Timor. «Je suis l’homme le plus heureux du monde», s’est exclamé Dennis Tipakalippa, à l’origine de la plainte contre Santos, à propos de ce jugement.

Pour le peuple Munupi, l’un des huit clans Tiwi, «la chose la plus importante est de protéger notre «Sea Country», un terme utilisé pour désigner leurs terres, a-t-il souligné.

Consultation pas satisfaisante 

En juin, cet aîné d’un groupe aborigène présent sur les îles Tiwi dépose plainte contre Santos, arguant que la compagnie n’avait pas consulté de manière satisfaisante le clan Munupi avant de présenter son projet de forage au régulateur national qui décide ou non d’accorder les autorisations de prospection gazière et pétrolière.

À cause de ce manquement, a poursuivi le membre de ce clan, le régulateur n’aurait pas dû accorder à Santos l’autorisation de forage pour son projet dans le champ de gaz Barossa dans la mer du Timor.

Autorisation révoquée 

La Cour fédérale australienne a donné raison à Dennis Tipakalippa, révoquant l’autorisation accordée à Santos et lui ordonnant de quitter Barossa avant le 6 octobre. «Nous voulons que Santos et toutes les compagnies minières se souviennent (du fait) que nous sommes puissants, que nous nous battrons pour notre terre et le pays de la mer, pour nos générations futures, peu importe la difficulté et la durée. Nous nous battrons du début à la fin», a asséné Dennis Tipakalippa.

Nourriture et spiritualité 

Durant l’audience, les propriétaires ancestraux des îles Tiwi ont exprimé leurs inquiétudes autour du projet gazier Barossa, craignant qu’il nuise à leurs sources de nourriture mais aussi au lien spirituel qu’ils entretiennent avec la région. En août, la Cour a pris la décision inhabituelle de se rendre sur les îles Tiwi pour recueillir les témoignages de ces propriétaires.

C’est une victoire «historique», s’est félicitée Alina Leikin, avocate de Dennis Tipakalippa, qui y voit aussi «une mise en garde pour les compagnies pétrolières et gazières.»

Appel 

Santos a de son côté déclaré avoir «noté» le jugement de la Cour, qu’elle a qualifiée de «décevante», indiquant qu’elle ferait appel. La compagnie a par ailleurs assuré avoir consulté des groupes autochtones représentatifs. 

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l'essentiel des infos de la journée.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire