Zimbabwe: Un guide tué par un lion dans le parc où vivait Cecil
Publié

ZimbabweUn guide tué par un lion dans le parc où vivait Cecil

Un ranger, qui accompagnait des touristes, s'est approché d'un groupe de lions avant d'être attaqué par l'un des félins.

Un guide a été mortellement attaqué par un lion dans le parc national de Hwange.

Un guide a été mortellement attaqué par un lion dans le parc national de Hwange.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Un guide a été tué par un lion au Zimbabwe alors qu'il effectuait un safari dans une réserve privée au sein du parc national de Hwange près duquel le lion Cecil avait été abattu en juillet, a annoncé ce mardi 25 août la police.

Quinn Terence Swales, 40 ans est sorti de son véhicule avec les six touristes qu'il accompagnait pour s'approcher d'un groupe de lions sous un arbre, avant d'être attaqué par l'un d'eux.

«Plusieurs lionceaux se sont approchés des touristes et un lion adulte nommé Nxaha a attaqué. Il s'est d'abord reculé quelques instants avant de charger Swales, le faisant tomber et le mordant au cou et à l'épaule», a expliqué la porte-parole de la police Charity Charamba.

Mort de ses blessures

Le guide est décédé de ses blessures à l'hôpital de Victoria Falls (nord) où il avait été transporté après l'attaque, a précisé Charity Charamba.

La porte-parole de la police a rappelé aux visiteurs des réserves animalières de rester «vigilant» même lorsque «les animaux ont l'air amicaux» car «on ne peut pas prédire leurs réactions».

Les propriétaires du camp où la tragédie a eu lieu ont confirmé l'incident dans un communiqué regrettant la mort du guide.

«C'est avec un profond regret et une grande tristesse que nous confirmons le décès de Quinn Swales, un guide professionnel du Camp Hwange a été attaqué par un lion mâle au cours d'un safari», indique le communiqué.

Virulente polémique

«Nous pouvons confirmer que Quinn a fait tout ce qu'il a pu pour protéger les touristes et assurer leur sécurité et aucun d'entre eux n'a été blessé au cours de l'incident. Malheureusement Quinn est décédé de ses blessures», ajoute le texte.

C'est la deuxième fois qu'un lion zimbabwéen fait parler de lui, quelques semaines seulement après la mort de Cecil, abattu par Walter Palmer, un chasseur à l'arc américain, début juillet.

La mort du lion Cecil emblématique félin du parc national de Hwange a suscité une virulente polémique dans le monde entier.

(AFP)

Votre opinion