Zurich: Un habitant signale un feu de forêt, c’était une fête illégale
Publié

ZurichUn habitant signale un feu de forêt, c’était une fête illégale

La police municipale zurichoise a dû intervenir à plusieurs reprises dans la nuit de samedi à dimanche pour faire respecter les règles.

Les fêtards et la police ont joué au jeu du chat et de la souris dans la nuit de samedi à dimanche.

Les fêtards et la police ont joué au jeu du chat et de la souris dans la nuit de samedi à dimanche.

DR

La police de la ville de Zurich n’a pas chômé dans la nuit de samedi à dimanche pour faire appliquer la législation Covid. Elle a dispersé plusieurs rassemblements, indique-t-elle dans un communiqué.

Déplacements suspects

Son attention a d’abord été attirée en début de nuit par des déplacements suspects de voitures dans différentes rues et parkings des districts 1 et 2. Au total, 78 véhicules et leurs occupants ont été contrôlés et 149 ordres de quitter les lieux ont été prononcés. Afin d’éviter de nouveaux afflux, le quartier Fraumünsterstrasse/Börsenstrasse a été fermé à la circulation pendant une courte période.

Ce n’était pas un feu de forêt

Peu après 19 h 30, alertés par un habitant qui a déclaré avoir constaté une forêt en feu à proximité de son domicile, les patrouilles sont tombées sur une fête illégale réunissant environ 50 personnes au stand de tir de Hasenrain. La fête a été immédiatement interrompue et tous les participants ont été condamnés à une amende pour violation des règles.

Plus de 12 dans un espace confiné

À 23 h 30, enfin, un tapage nocturne a été signalé dans une propriété du district 5. Arrivés sur place, les policiers ont constaté qu’une fête privée se tenait avec plus d’une douzaine de personnes dans un espace confiné. Tous les participants ont verbalisés et la fête a été interrompue.

(Comm/LeMatin.ch)

Votre opinion