Genève: Un harceleur pris dans un filet à pigeons
Publié

GenèveUn harceleur pris dans un filet à pigeons

Un Congolais de 38 ans qui a voulu pénétrer chez son ex par une fenêtre est tombé dans la cour intérieure.

par
communiqué
Le bâtiment dans lequel la police est intervenue.

Le bâtiment dans lequel la police est intervenue.

Google Street View

Lundi 6 juin 2016, vers 2h du matin, une patrouille de police intervient au 16 rue Rousseau. En effet, des appels au secours sont audibles depuis la cour intérieure de l'immeuble. Sur place, les agents constatent la présence d'un homme en fâcheuse posture. Ce dernier est allongé sur le sol de la cour, le pied encore retenu par un filet à pigeons. Une fois extirpé, il explique sommairement aux policiers qu'il fumait tranquillement une cigarette depuis le 2e étage et qu'en s'appuyant sur le rebord de la fenêtre, il a chuté et a atterri sur le fameux filet à pigeons.

Une femme s'est ensuite présentée aux agents et leur a fourni une autre version. Elle a indiqué que l'intéressé est son ex-petit ami et que ce dernier ne parvient pas à accepter leur séparation. Elle a poursuivi en précisant qu'au vu de son comportement harcelant, il fait l'objet d'une interdiction de pénétrer dans l'allée. Elle a conclu en expliquant que cette nuit, il est, une fois de plus, venu devant sa porte et a frappé dans l'espoir qu'elle lui ouvre. Il a ensuite tenté de pénétrer dans son logis en enjambant une fenêtre avant de choir dans la cour intérieure.

Conduit au poste, l'intéressé a été auditionné puis mis à disposition du Ministère public. Il présentait par ailleurs un taux d'alcool dans l'haleine de 2,24‰.

Votre opinion