Jura français: Un incendie a déjà détruit plus de 600 hectares de forêts et de broussailles

Publié

Jura françaisUn incendie a déjà détruit plus de 600 hectares de forêts et de broussailles

Dans le département français du Jura, deux incendies de forêts ont parcouru près de 600 hectares. Un seul des deux est «fixé», mardi soir.

1 / 3
À Cernon, dans le Jura français.

À Cernon, dans le Jura français.

20min/ lecteur-reporter
20min/ lecteur-reporter
20min/ lecteur-reporter

Deux incendies de forêt ont dévoré environ 660 hectares depuis mardi dans le sud du Jura, où la progression de l’un des feux a pu être «ralentie» alors que l’autre est «fixé», a annoncé jeudi la préfecture.

«En fin d’après-midi, la propagation de l’incendie du secteur des communes de Vescles et de Cernon a été ralentie grâce à la mobilisation des sapeurs-pompiers et des agriculteurs» qui leur ont prêté main-forte, indique-t-elle dans un communiqué. «À 22 h 30, on estime à près de 500 hectares» la surface brûlée, a ajouté la préfecture, qui faisait état dans un précédent communiqué de 300 hectares ravagés pour ce seul incendie.

«L’intégralité de la commune de Cernon», où une coupure électrique «liée au feu» affecte 173 foyers, a été évacuée préventivement et environ «250 personnes ont été mises à l’abri, avec une proposition d’accueil» sur la base nautique de la commune voisine de Bellecin, selon la même source. Les personnes évacuées seront informées «lorsque les conditions de sécurité seront réunies pour permettre leur retour à domicile», précise la préfecture.

«Odeur de brûlé»

Dans un précédent communiqué, elle avait décrit «un nuage de fumée, visible à plusieurs dizaines de kilomètres, recouvrant une grande partie du sud du département» et accompagné d’une «odeur de brûlé pouvant incommoder les habitants de la zone».

Durant l’après-midi, «des moyens aériens» ont permis de «freiner la propagation»: deux hélicoptères bombardiers d’eau ont ainsi réalisé 110 largages, «permettant de couper l’avancée du feu et diminuant nettement les volumes de fumée».

«À 19 h 00, quatre canadairs sont arrivés sur la zone de feu et se sont ravitaillés sur le lac de Vouglans», effectuant «23 largages de 6000 litres», selon la préfecture. «Leurs frappes se sont concentrées sur la tête de feu, afin de permettre aux équipes au sol d’intervenir cette nuit et poursuivre les opérations d’extinctions», précise-t-elle.

Feu fixé dans les Vosges

L’autre feu, situé à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest, dans le secteur de Cornod et Vosbles-Valfin, est lui désormais fixé, après avoir réduit en cendres 160 hectares. Au total, 153 sapeurs-pompiers sont mobilisés, issus du Jura et renforcés par des éléments de l’Ain, de Côte d’Or, du Doubs, du Haut-Rhin, de Moselle, de Saône-et-Loire et de l’Yonne.

De nouveaux renforts des départements de l’Ain, du Doubs, de la Haute-Marne, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire, du Territoire de Belfort sont arrivés jeudi en fin d’après-midi, précise la préfecture du Jura. Ces deux incendies sont «les plus importants depuis les années 1990» dans le Jura, selon les pompiers. Le département est classé au niveau ultime de la sécheresse depuis le 1er août, en situation de «crise».

Dans les Vosges, le feu qui a brûlé 30 hectares de forêt entre les communes de Mortagne et de Brouvelieures, est désormais fixé, a indiqué jeudi la préfecture du département. Dans la soirée, elle a annoncé dans un communiqué sa décision «d’interdire l’usage des feux d’artifices dans l’ensemble du département pour une durée de 15 jours», ainsi que la vente de pétards.

(AFP)

Ton opinion

3 commentaires