Inde: un incendie à New Delhi fait 27 morts
Publié

IndeUn incendie à New Delhi fait 27 morts

Un incendie qui s’est déclaré en fin d’après-midi ce vendredi dans un immeuble commercial en Inde, à New Delhi, a fait au moins 27 morts. Le bilan pourrait s’alourdir dans les prochaines heures. 

Les opérations de recherche sont toujours en cours, le troisième étage de l’immeuble parti en fumée n’ayant pas encore été fouillé. Le bilan pourrait encore s’alourdir.

Les opérations de recherche sont toujours en cours, le troisième étage de l’immeuble parti en fumée n’ayant pas encore été fouillé. Le bilan pourrait encore s’alourdir.

REUTERS

Au moins vingt-sept personnes sont mortes et plusieurs autres ont été victimes de brûlures dans un incendie à New Delhi, survenu vendredi dans un immeuble commercial de la capitale indienne. «Vingt-sept corps calcinés ont été récupérés de l’immeuble et près de deux douzaines de blessés ont été pris en charge», a déclaré à l’AFP Satpal Bharadwaj, responsable sur place des opérations pour les pompiers de Delhi, la ville qui englobe la capitale.

Selon Satpal Bharadwaj, il y avait environ 70 personnes dans le bâtiment lorsque l’incendie s’est déclaré. «Il n’y avait pas de sortie de secours et la plupart des personnes sont mortes par asphyxie», a-t-il précisé, ajoutant que les autopsies révéleraient davantage de détails.

Amit Mahajan, dont le cousin et le neveu sont introuvables, a raconté à l’AFP qu’ils s’étaient rendus dans le bâtiment pour «former des ouvriers». «J’ai visité tous les hôpitaux voisins mais il n’y a aucune trace d’eux. Nous ne sommes pas sûrs (s’ils sont en) sécurité ou de l’endroit où ils se trouvent», s’est-il inquiété.

Des mauvaises pratiques en cause

Sunil Choudhary, chef adjoint des pompiers de Delhi, a avancé un bilan légèrement inférieur de 26 morts. «Plus de 25 personnes sont blessées, y compris celles qui ont sauté du bâtiment», a-t-il déclaré à l’AFP. Le troisième étage de l’immeuble n’a pas encore été fouillé et d’autres cadavres pourraient y être retrouvés, a déclaré la chaîne de télévision CNN-News18, citant Atul Garg, des pompiers de Delhi.

Plus de 40 personnes ont subi des brûlures et ont été hospitalisées, selon les médias. Environ 60 à 70 personnes ont été secourues dans le bâtiment, selon les médias locaux citant la police. La cause de l’incident n’est pas encore connue, a souligné M. Bharadwaj, qui a ajouté que le bâtiment était utilisé pour «des bureaux et (pour stocker) du matériel d’emballage en papier». L’incendie s’est déclaré dans un immeuble commercial de quatre étages dans l’ouest de Delhi en fin d’après-midi.

Il s’est produit au premier étage, qui abrite les bureaux d’une entreprise de fabrication de caméras de sécurité et de routeurs, selon la chaîne NDTV, citant le responsable de la police Sameer Sharma.

Une trentaine de camions de pompiers se sont rendus sur place, ainsi que des ambulances. Le média Times of India a indiqué que le propriétaire de l’immeuble avait été interpellé. Les incendies sont fréquents en Inde en raison des mauvaises pratiques dans le secteur de la construction et du manque de respect des règles de sécurité.

Un policier a déclaré à l’AFP sous couvert d’anonymat qu’un des propriétaires du bureau avait été arrêté pour être interrogé, sans donner plus d’informations sur la raison de son interpellation. Delhi, mégapole de vingt millions d’habitants, subit actuellement une vague de chaleur, avec des températures allant jusqu’à 46 degrés.

Le premier ministre Narendra Modi a présenté sur Twitter ses condoléances aux proches des victimes: «Extrêmement attristé par la perte de vies humaines due à un incendie tragique à Delhi. Mes pensées vont aux familles endeuillées. Je souhaite un prompt rétablissement aux blessés».

(AFP)

Votre opinion