Hockey sur glace: Un «inconnu» autrichien promu sur le banc du CP Berne
Publié

Hockey sur glaceUn «inconnu» autrichien promu sur le banc du CP Berne

Mario Kogler est le successeur de l’Austro-Canadien Don Nachbaur et le nouvel entraîneur ad interim du CP Berne. Ce jeune coach de 33 ans dirigera son premier match dans l’élite ce jeudi soir à Zoug.

par
Cyrill Pasche
Mario Kogler est le nouvel entraîneur ad interim du CP Berne. Il dirigera son premier match jeudi soir à Zoug. 

Mario Kogler est le nouvel entraîneur ad interim du CP Berne. Il dirigera son premier match jeudi soir à Zoug.

KEYSTONE

A 33 ans, l’Autrichien Mario Kogler hérite d’une chance inespérée de se faire un nom au plus haut niveau, qui plus est à l’une des adresses les plus prisées du continent: le CP Berne. Kogler est décrit comme étant un jeune entraîneur dynamique, moderne et avant-gardiste.

Qui est Mario Kogler?

Mario Kogler est âgé de 33 ans et entraîne les M20 du CP Berne depuis 2017.

Mario Kogler est âgé de 33 ans et entraîne les M20 du CP Berne depuis 2017.

KEYSTONE

Cet Autrichien né à Klagenfurt le 9 mai 1987 est l’entraîneur des juniors élites M20 du CP Berne depuis trois ans déjà. Kogler est issu d’une famille où tout le monde jouait au hockey: son arrière-grand-père fut d’ailleurs l’un des membres fondateurs du club de Klagenfurt, le KAC, en 1909.

Le nouveau coach du CP Berne a quitté la maison familiale très tôt. A 14 ans seulement, il s’envolait pour les États-Unis après avoir obtenu une bourse d’études. Sa carrière de joueur, qui se résume à une poignée de matches en deuxième division autrichienne, a été très brève. Des problèmes de genou l’ont forcé à raccrocher les patins à l’âge de 20 ans déjà.

Afin de ne pas quitter le milieu du hockey aussi tôt, Kogler s’investit dans sa formation d’entraîneur. A 25 ans, il passe la saison 2012-2013 en Suède, à Mora, où il entraîne les M18 et M20 du club, avant d’atterrir à Thurgovie pour trois saisons. Tout d’abord comme entraîneur-assistant de la première équipe et coach des juniors. Il devient par la suite coach principal du club de Swiss League en cours de saison, après le départ de l’entraîneur Christian Weber, avant de filer à Viège pour une saison en qualité d’entraîneur-assistant. Depuis 2017, il dirige les M20 du CP Berne.

Qui va l’épauler?

Kogler, à gauche, sera notamment épaulé par Alex Châtelain, l’ex directeur sportif. 

Kogler, à gauche, sera notamment épaulé par Alex Châtelain, l’ex directeur sportif.

KEYSTONE

Il sera entouré par plusieurs assistants, dont le Jurassien bernois Alex Reinhard et le Finlandais Petri Tuononen, l’entraîneur des gardiens, deux hommes qui exerçaient déjà sous la houlette de Don Nachbaur.

L’ancien directeur sportif, Alex Châtelain, se joindra également au staff. Depuis qu’il avait été remplacé par Florence Schelling à la direction sportive, l’ancien joueur de Ligue nationale était responsable de la stratégie de développement. Il sera désormais sur le banc aux côtés de Mario Kogler.

Enfin, le nouvel entraîneur autrichien pourra s’appuyer sur l’expertise d’un autre «conseiller» prestigieux: l’ancien international et ex-défenseur de NHL, Mark Streit, rejoint aussi le staff technique. Pendant les matches, Streit, par ailleurs membre du conseil d’administration du SCB, ne prendra toutefois pas place sur le banc du SCB, selon les dires de Marc Lüthi.

Kogler pourrait-il rester coach principal?

Considéré comme un entraîneur moderne et avant-gardiste, Kogler hérite d’une chance en or de s’imposer au plus haut niveau. 

Considéré comme un entraîneur moderne et avant-gardiste, Kogler hérite d’une chance en or de s’imposer au plus haut niveau.

KEYSTONE

Ce n’est pas exclu. «Si cela se passe bien et que les résultats suivent, pourquoi ne pas continuer avec lui? On verra bien. Pour le moment, nous optons pour une solution interne», a expliqué le CEO du club de la capitale, Marc Lüthi, dans la journée de mardi, quelques heures après l’annonce de la démission de Nachbaur. Durement touché par la crise du Covid, le CP Berne semble en tout cas vouloir boucler la saison avec une solution économique pour ce qui est du poste d’entraîneur.

Et la piste McSorley?

Chris McSorley a déjà fait du pied au CP Berne. L’ex-coach du GSHC aimerait entraîner le SCB de son ami Marc Lüthi. 

Chris McSorley a déjà fait du pied au CP Berne. L’ex-coach du GSHC aimerait entraîner le SCB de son ami Marc Lüthi.

KEYSTONE

Selon le quotidien bernois Bund, des noms tels que Chris McSorley, Arno Del Curto ou encore Heinz Ehlers, trois entraîneurs pourtant disponibles, n’entrent pas en ligne de compte. Avant tout pour des questions stratégiques: le club de la capitale, par l’intermédiaire de sa directrice sportive Florence Schelling, privilégierait en effet des profils d’entraîneurs «dynamiques, au style de jeu moderne et qui misent sur les jeunes». Une description qui ne colle pas tout à fait avec les trois noms précités.

Votre opinion

10 commentaires