Un Iranien de 20 ans est l’homme le plus petit du monde

Publié

Surprise de tailleUn Iranien de 20 ans est l’homme le plus petit du monde

Du haut de ses 65,24 cm, Afshin Esmaeil Ghaderzadeh bat de 7 cm le précédent record détenu par le Colombien Edward «Niño» Hernandez, confirme le Guinness Book.

par
Michel Pralong
1 / 6
Afshin Esmaeil Ghaderzadeh a été mesuré à trois moments distincts de la journée pour avoir sa taille précise.

Afshin Esmaeil Ghaderzadeh a été mesuré à trois moments distincts de la journée pour avoir sa taille précise.

Guinness World Records
Les smartphones sont lourds pour lui, ce vieux téléphone sans doute encore plus.

Les smartphones sont lourds pour lui, ce vieux téléphone sans doute encore plus.

Guinness World Records
Il porte un costume sur mesure.

Il porte un costume sur mesure.

Guinness World Records

Afshin Esmaeil Ghaderzadeh vit dans un village isolé situé dans le comté de Bukan, dans la province de l’Azerbaïdjan occidental, en Iran. Parlant le kurde et le persan, en utilisant le dialecte farsi, il pesait 700 grammes à sa naissance, le 13 juillet 2002. Aujourd’hui, il atteint presque les 6,5 kg et sa taille n’est que de 65,24 cm.

Il a été transporté par avion au bureau du Guinness Book des records à Dubaï où des mesures ont été prises trois fois en 24 heures, ce qui a permis d’obtenir une hauteur précise. C’est confirmé, Afshin est le plus petit homme vivant du monde, battant de près de 7 cm l’ancien record détenu par le Colombien de 36 ans Edward «Niño» Hernandez, annonce le Guinness Book.

Le quatrième plus petit de l’histoire

Cela en fait le quatrième homme plus petit mesuré par le Guinness. Le record absolu est détenu par le Népalais Chandra Dangi, mesuré à 54,6 cm en 2012 mais qui est décédé en 2015.

Incapable d’aller à l’école en raison de sa taille, Afshin a eu des problèmes d’alphabétisation. Mais il a récemment appris à écrire son nom, ce qui l’enchante. «La poursuite du traitement et la faiblesse physique de mon fils sont les principales raisons pour lesquelles il a arrêté ses études, sinon il n’a pas de problèmes mentaux», a déclaré Esmaeil Ghaderzadeh, le père d’Afshin.

Son fils connaît bien l’utilisation d’un smartphone, même s’il a de la peine à le transporter. «Les téléphones en général sont lourds à utiliser pendant longtemps, mais je m’en sors toujours», a dit Afshin.

Afshin est quelqu’un de très gentil et extraverti, il est donc très populaire auprès des habitants de son village. Ses parents ainsi que sa communauté l’appellent par le nom de «Mohamad». Bien qu’heureux, Afshin a expliqué qu’il souhaitait pouvoir vivre comme les autres, en particulier pour pouvoir posséder et conduire une voiture. Il ne peut pas se déplacer seul dans le village; il est toujours accompagné d’un de ses parents. Bien qu’Afshin puisse marcher sans aide, il préfère parfois être porté.

Bien que sa famille travaille dur, elle a parfois du mal à subvenir à ses frais de subsistance, à ses médicaments et à son traitement. La petite taille d’Afshin le rend incapable de suivre les traces de son père en tant qu’ouvrier du bâtiment; en fait, il n’y a pas de travail pour lui dans son village. Les seuls vêtements qui lui conviennent sont ceux faits pour les tout-petits, mais en tant qu’homme de 20 ans, il n’est pas fan des designs enfantins, alors il porte un costume sur mesure.

«Mon rêve est d’aider mes parents»

Afshin n’a jamais pu pratiquer aucun sport, cependant, il aime danser. Il sort ses meilleurs pas de danse chaque fois qu’il y a de la musique kurde iranienne.

«Le simple fait de penser à faire partie de la famille Guinness World Records est comme un rêve. J’ai du mal à y croire parfois. C’est comme si vous vous réveilliez et que le monde entier sait maintenant qui vous êtes. C’est magique», a déclaré Afshin. «J’aime l’attention que je reçois des gens. Cela me fait me sentir spécial, a-t-il expliqué. Mon rêve est de pouvoir aider mes parents. Cette reconnaissance mondiale pourrait m’aider à le réaliser».

Ton opinion