Venise: Un Italien demande sa fiancée en mariage dans un supermarché
Publié

VeniseUn Italien demande sa fiancée en mariage dans un supermarché

Il trouvait ça plus romantique que sur une gondole. À Mira, près de Venise, Salvatore a demandé à Tiziana si elle voulait l’épouser au micro d’une caisse d’un grand magasin.

Un Italien a fait, cette semaine, sa demande en mariage au micro d’un supermarché, près de Venise, une nouvelle conception du romantisme qui est peut-être appelée à rivaliser avec la traditionnelle déclaration d’amour à bord d’une gondole.

«Mon amour, je veux te demander quelque chose, en présence de tous», a déclaré Salvatore Costarelli depuis la caisse de ce supermarché situé à Mira, selon une vidéo diffusée, samedi, sur le site internet du «Corriere del Veneto». Et le jeune homme de se lancer: «Je t’aime, tu es ma vie, je veux te demander, veux-tu m’épouser?»

On entend alors des applaudissements hors champ, tandis que les images montrent le rayon des produits d’entretien où la jeune femme, Tiziana Famao, manque de s’effondrer sur son caddy. On voit ensuite le couple en train de s’étreindre au rayon des surgelés, une bague sort de la poche de Salvatore avant d’être mise au doigt de Tiziana. Enfin, un long baiser met au comble de l’enthousiasme les caissières, qui laissent exploser rires et applaudissements.

Avec du Prosecco

L’heureux couple, les employés et d’autres clients ont fêté l’événement avec une bouteille de Prosecco, mise au frais dans le frigo de ce supermarché de la chaîne italienne Despar. La fiancée n’en est pas revenue: habituellement, Salvatore est quelqu’un de «très timide».

Ce dernier avait préparé son scénario de demande en mariage des jours à l’avance. «J’avais aussi pensé à la classique demande en mariage à bord d’une gondole», mais «j’ai choisi le supermarché… pour lui faire comprendre à quel point je tenais à elle», confie-t-il. «J’ai pensé qu’un geste pareil, elle ne l’oublierait pas jusqu’à la fin de ses jours.»

Le mariage est prévu en décembre, en Sicile.

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire