14.06.2017 à 10:11

DrameUn jeune homme de 29 ans se noie dans le Rhône à Genève

La victime d'origine turque a été emmenée à l'hôpital cantonal. Son pronostic vital est engagé.

von
Valérie Duby
La victime a été transportée à l'hôpital cantonal par le cardiomobile. Son pronostic vital est engagé, selon la police genevoise.

La victime a été transportée à l'hôpital cantonal par le cardiomobile. Son pronostic vital est engagé, selon la police genevoise.

Le Matin

L'accident s'est produit hier soir vers 21h30 lorsqu'un jeune homme de 29 ans, d'origine turque, a connu des difficultés dans les eaux du Rhône, après le pont Sous-Terre, à la hauteur de la rue de la Truite dans le quartier la Jonction (GE).

Chloé Dethurens, porte-parole de la police genevoise, confirme que l'homme a pu être sorti de l'eau. «Il a été transporté à l'hôpital cantonal par le cardiomobile. Son pronostic vital est engagé.»

De nombreux accidents, dont certains, mortels, se sont produits au cours de ces dernières années en aval du pont Sous-Terre. Il est certes interdit de plonger depuis ce pont mais aux heures les plus chaudes de l'été, cela n'empêche pas de nombreux nageurs de se jeter dans les flots.

Porte-parole de la police genevoise, Chloé Dethurens rappelle quelques conseils élémentaires de sécurité:

- Ne nager en eaux-vives que si l’on est un bon nageur et en bonne condition physique. Dès les premiers signes de fatigue, regagnez immédiatement la berge en profitant du courant. Repérez et choisissez des endroits accessibles. - Ne pas nager lorsque l’on n’est pas en forme, ne pas se baigner seul. - Rester à bonne distance des bateaux en mouvement ou amarrés. - Ne pas sauter des ponts ou des quais: c'est interdit! - Ne pas nager lorsque l’on a consommé des substances, de l’alcool ou avec l’estomac plein. - Ne pas plonger dans l’eau lorsque l’on a été exposé au soleil. Plus spécifiquement concernant la baignade dans le Rhône : - Ne pas nager à contre-courant. - Eviter la rive droite, jalonnée de branches, nager près des pontons. - Sortir de l’eau avant la jonction Arve-Rhône. Il est très dangereux de nager au-delà du dernier ponton en rive gauche, notamment à cause des eaux très froides de l’Arve. - Attention aux blessures : portez des chaussures de baignade. - Il est irresponsable de laisser nager des enfants - même avec des brassards - dans le Rhône. - Se munir d’une aide à la flottaison, comme un sac étanche. Toutefois, les bouées et autres objets gonflables ne peuvent pas être considérés comme des supports de natation ou des moyens de survie. N'attachez pas les sacs étanches autour du corps.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!