Publié

FauneUn jeune loup happé par un train aux Grisons

La civilisation a été fatale à un jeune loup du massif du Calanda, près de Coire aux Grisons.

Un jeune loup a été écrasé par un train près de Coire dans les Grisons.

Un jeune loup a été écrasé par un train près de Coire dans les Grisons.

Keystone

Né l'an dernier à l'état sauvage, l'animal a été tué par un train le 22 juin dans la région de Gerra Gambarogno (TI), sur la rive gauche du Lac Majeur.

La veille, un loup avait été filmé par une caméra de surveillance devant une villa en plein village de Magadino (TI), a annoncé lundi l'organisme KORA, chargé du suivi des grands carnivores par la Confédération. Magadino se trouve à 8 km du lieu de l'accident. Il est toutefois impossible de dire si le loup heurté par le train et celui qui a été filmé sont identiques, ajoute KORA.

Il n'existe en revanche plus aucune trace d'un deuxième loup du Calanda, écrasé en mai près de Sumvitg (GR) par une voiture. Le centre de coordination précise que les loups sont fréquemment victimes d'accidents de la route, comme le montrent les expériences faites dans les pays voisins.

Les cinq louveteaux nés l'an dernier dans le massif du Calanda sur territoire grison et saint-gallois ont entrepris des longues migrations au printemps, explique KORA. Au moins quatre d'entre eux ont quitté la région.

Entre-temps, la meute a continué de s'agrandir, avec la naissance d'une seconde volée de petits. Au moins quatre louveteaux ont vu le jour. La meute du Calanda est la seule à s'être formée depuis le retour du loup en Suisse en 1995.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!