Actualisé

ChiliUn journal passe à la caisse à cause d’une recette "explosive"

Un grand quotidien chilien, La Tercera, devra verser des dommages et intérêts à 13 lecteurs qui avaient été brûlés en suivant une recette de préparation de "churros" qui leur avaient explosé au visage.

En 2004, 15 personnes avaient saisi la justice,après avoir été brûlées au visage, aux mains, aux bras ou à la poitrine, en suivant scrupuleusement la recette de La Tercera.

En 2004, 15 personnes avaient saisi la justice,après avoir été brûlées au visage, aux mains, aux bras ou à la poitrine, en suivant scrupuleusement la recette de La Tercera.

Keystone

La Cour suprême du Chili a confirmé en appel que le groupe de presse Copesa qui édite La Tercera devra dédommager 13 des 15 plaignants initiaux pour les préjudices physiques et moraux, causés par une recette pour élaborer des churros publiée dans le supplément «Femmes» du quotidien.

L’affaire dite des «beignets explosifs» avait eu un grand écho au Chili en 2004, lorsque que 15 personnes avaient saisi la justice, après avoir été brûlées au visage, aux mains, aux bras ou à la poitrine, en suivant scrupuleusement la recette: "churros (fourrés) au blanc-manger étape par étape".

Une recette pour les pros

Selon le jugement en première instance en 2008 confirmé en appel, le problème venait des proportions de la recette: entre la température de friture, la dimension des churros et les ingrédients dont la farine, la levure, le beurre, le sucre, l’eau ou le lait. Pour des chefs de la gastronomie interviewés à l’époque, la recette en elle-même était bonne, mais c’était une recette pour professionnels, non pour amateurs, et elle requérait en ce sens des ustensiles de professionnels pour beignets, non une simple poêle. "En suivant fidèlement la recette publiée dans le quotidien, il n’était pas possible d’éviter" l’explosion, a estimé la Cour d’appel dans son jugement que La Tercera a publié lundi. Le journal devra verser un montant total de 85 millions de pesos (125.000 euros) répartis entre les 13 malheureux cuisiniers.

Votre opinion