Guerre en Ukraine un journaliste trahit la position d’un QG du commando Wagner

Publié

Guerre en UkraineUn journaliste trahit la position d’un QG du commando Wagner

Un reporter de guerre prorusse a publié des photos de lui avec des membres de la milice privée. Cela a permis à l’Ukraine de localiser l’endroit et de le bombarder.

par
Michel Pralong
Sergei Sreda, à visage découvert, avec des membres de la milice Wagner. À gauche, un panneau qui est l’un des éléments ayant permis à l’Ukraine de localiser l’endroit.

Sergei Sreda, à visage découvert, avec des membres de la milice Wagner. À gauche, un panneau qui est l’un des éléments ayant permis à l’Ukraine de localiser l’endroit.

Concord

Un reporter de guerre russe, Sergei Sreda, a publié le 8 août des photos de lui visitant le quartier général de la milice Wagner, dans la ville occupée de Popasna, dans le Donbass, en Ukraine. On l’y verrait même en train de serrer la main de Yevgeny Prigozhin, oligarque russe proche de Poutine, et fondateur et propriétaire de cette milice armée privée.

«Je suis venu à Popasna, je me suis arrêté au quartier général. J’ai été accueilli comme un des leurs. Ils ont raconté des histoires amusantes», a écrit Sreda en publiant ses photos, rapporte le média ukrainien UAWire. Sauf que celles-ci comportaient suffisamment de détails pour que les services de renseignement ukrainiens localisent avec précision cette base.

L’armée ukrainienne a alors utilisé ses lance-roquettes HIMARS de l’armée américaine et a annoncé avoir détruit le quartier général. Des chaînes Telegram russes ont confirmé que la base a été touchée et des photos montrant l’évacuation de victimes au milieu des décombres ont été publiées, comme on peut le voir sur le «Daily Mail». Le conseiller du ministre de l’Intérieur ukrainien a publié également ces photos sur son compte Twitter, ce dimanche 14 août.

Yevgeni Prighozin était-il sur place? A-t-il été blessé ou tué? Les témoignages divergent et aucun de ces faits n’a pu être vérifié. Mais l’attaque aurait fait de nombreux morts et blessés parmi les mercenaires, indique UAWire. Les photos de Sergei Sreda ont été retirées de son compte, après la frappe.

La prise de Popasna, le 7 mai dernier, serait le principal fait d’armes de la milice Wagner en Ukraine, où elle appuie les forces russes.

Ton opinion