Cameroun: Un kamikaze tue douze fidèles dans une mosquée

Publié

CamerounUn kamikaze tue douze fidèles dans une mosquée

L'attentat-suicide a été commis mercredi à l'aube, pendant la prière du matin, dans une région régulièrement prise pour cible par Boko Haram.

Google Maps

Douze fidèles ont été tués mercredi dans une mosquée de l'Extrême-Nord du Cameroun, la plus peuplée des dix régions du pays, par un kamikaze qui s'est fait exploser pendant la prière du matin.

L'attentat a visé la mosquée de Kouyape, un petit village proche de la frontière avec le Nigeria, dans une zone où le groupe terroriste Boko Haram mène régulièrement des attaques, a déclaré à l'AFP, sous couvert d'anonymat, une source de sécurité de la région. Onze personnes sont mortes sur le coups et une douzième a succombé à ses blessures à l'hôpital, a précisé cette source.

Une autre source, également proche des services de sécurité, a fait état de son côté de treize victimes, y compris le kamikaze.

Les fidèles étaient rassemblés dans la petite mosquée du village lorsqu'un kamikaze s'est infiltré et «a actionné sa charge explosive en pleine prière de 5h30», a expliqué la source de sécurité. «Le kamikaze priait avec d'autres fidèles» avant de se faire exploser, a-t-elle poursuivi.

Deux autres victimes dans la nuit

Selon cette source, l'imam de la mosquée fait partie des victimes. Les imams et les chefs traditionnels sont souvent désignés par les islamistes comme des cibles du fait de leur hostilité au djihadisme et à la violence.

Dans la nuit de mardi à mercredi, deux autres personnes ont trouvé la mort dans la même localité lors d'une attaque elle aussi attribuée à Boko Haram, qui a récemment rallié l'organisation terroriste Etat islamique (EI).

L'insurrection de Boko Haram et sa répression ont fait au moins 17'000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009.

(AFP)

Ton opinion