Savoie (F) - Un légionnaire se tue lors d’un entraînement en montagne
Publié

Savoie (F)Un légionnaire se tue lors d’un entraînement en montagne

Une cordée de deux militaires évoluait jeudi après-midi dans le secteur de la pointe de Gargan (2767 mètres), en Savoie, quand un accident s’est produit.

C’est le peloton de gendarmerie de haute montagne qui est intervenu, jeudi.

C’est le peloton de gendarmerie de haute montagne qui est intervenu, jeudi.

AFP/Photo d’archives

Un légionnaire est mort et un autre a été blessé lors d’un accident survenu jeudi, tandis qu’ils s’entraînaient en montagne en Savoie, selon les secours et l’armée.

La cordée des deux militaires évoluait en début d’après-midi dans le secteur de la pointe de Gargan (2767 mètres), dans le massif du Beaufortain, quand un pan de neige s’est détaché, selon le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) basé à Bourg-Saint-Maurice, qui a ouvert une enquête.

La victime décédée, âgée d’une trentaine d’années, appartenait au 2e régiment étranger de génie, basé à Saint-Christol-d’Albion (Vaucluse), et évoluait en cordée avec un militaire de la même unité qui a survécu, selon la 27e brigade d’infanterie de montagne, à laquelle appartient le régiment.

Un lourd bilan

Le bilan humain des avalanches en montagne durant la saison 2020-2021 est l’un des plus lourds des cinquante dernières années, selon l’Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches (ANENA), avec 39 morts au 20 mai.

D’importantes chutes de neige, suivies d’un redoux, l’ont alourdi ces dernières semaines, avec 17 morts en un mois, si l’on intègre le décès survenu ce jeudi.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires