Actualisé

Hong KongUn manifestant touché par une balle réelle

Un policier a ouvert le feu sur un manifestant, mardi, à Hong Kong.

Hong Kong: tirs sur des manifestants.

Un manifestant hongkongais a été blessé mardi à la poitrine par un tir à balle réelle d'un policier dont l'unité avait été attaquée par des protestataires lors de violents heurts entre radicaux et forces de l'ordre, a indiqué à l'AFP une source policière.

«Un policier a tiré avec son arme à feu après avoir été attaqué et un manifestant a été touché à la poitrine dans le quartier de Tsuen Wan», a déclaré la source sous couvert de l'anonymat.

Le manifestant blessé a reçu de premiers soins prodiqués sur place par des policiers, avant d'être évacué vers l'hôpital Princess Margaret.

Une porte-parole de l'Autorité hospitalière a affirmé à l'AFP que 15 personnes avaient été hospitalisées dans la foulée des manifestations de mardi, dont une admise dans un état critique à l'hôpital Princess Margaret.

Elle n'a cependant pas dit si ce patient était le manifestant touché par le tir à balle réelle de la police.

Protestataires masqués

Le manifestant a été blessé près de Hoi Pa Street, à Tsuen Wan, un quartier qui avait dans l'après-midi été le théâtre de violents affrontements avec la police.

La scène a été filmée dans deux vidéos postées sur les réseaux sociaux.

On y voit une poignée de policiers en tenue anti-émeute confrontés à environ 12 protestataires masqués, dont certains utilisent des parapluies et des barres métalliques pour frapper les policiers.

On voit un policier courir avec son arme de service à la main, donner un coup de pied à un manifestant avant de tirer à bout portant sur un protestataire tenant une barre de fer à la main.

Le coup de feu est clairement audible.

Le manifestant blessé trébuche en arrière et tombe sur un policier au sol, alors que les autres protestataires fuient en courant.

Une deuxième vidéo filmée par Campus TV, la chaîne de l'Université de Hong Kong, montre la scène sous un autre angle.

Des images tournées un peu plus tard par la chaîne locale Stand News montrent les policiers prodiguant de premiers soins au blessé qui a un masque à oxygène sur le visage. Son t-shirt a été découpé et des traces de sang sont visibles sur sa poitrine.

Des ambulanciers arrivent ensuite, placent l'homme, qui est inconscient, sur une civière et l'évacuent.

Recours dénoncé

Le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab a dénoncé mardi comme «disproportionné» le recours aux tirs à balle réelle par la police de Hong Kong, qui a blessé un manifestant pro-démocratie, appelant les deux parties à la «retenue».

«Bien qu'il n'y ait aucune excuse à la violence, le recours aux balles réelles est disproportionné et ne peut que risquer d'envenimer la situation», a déclaré Dominic Raab dans un communiqué, appelant à «un dialogue constructif», à «la retenue» et à «une désescalade à la fois de la part des manifestants et des autorités» de l'ex-colonie britannique.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!