Publié

intempériesUn manteau blanc recouvre Jérusalem

Jérusalem s'est réveillée jeudi matin sous une épaisse couche de neige. Une grande partie de la circulation dans toute la ville était paralysée et les écoles sont restées fermées.

Keystone

La municipalité israélienne a appelé les habitants de Jérusalem à éviter de prendre leur voiture en raison des risques de dérapage et de se retrouver bloqués dans les rues. La route qui relie Jérusalem à Tel Aviv a été coupée à l'entrée de la ville.

D'autres routes en Israël, notamment dans le nord étaient elles aussi fermées à la circulation. Selon les services météorologiques, la neige devait continuer à tomber jusqu'à jeudi après-midi.

Par précaution, les écoles devaient rester fermées non seulement à Jérusalem, mais aussi dans les localités situées dans la périphérie de la ville, ainsi que dans des colonies israéliennes de Cisjordanie, en Galilée dans le nord d'Israël et sur le plateau du Golan annexé.

«Tempête de la décennie»

Au total 20'000 maisons étaient privées d'électricité, notamment dans quelques quartiers de Jérusalem et de Tel Aviv. Selon la compagnie d'électricité, «il ne s'agit que d'incidents ponctuels et 99% des foyers sont normalement approvisionnés en électricité».

Dans l'ensemble d'Israël, la «tempête de la décennie» comme l'ont surnommée les médias, a provoqué de sérieux dégâts économiques. Les restaurants, les centres commerciaux ont subi une forte chute de leur activité, les consommateurs préférant rester chez eux plutôt que d'affronter le mauvais temps.

L'Association des industriels a estimé dans un premier temps le coût des dégâts à 300 millions de shekels (72 millions de francs), notamment pour les entreprises touchées par l'absence d'une partie de leur personnel ou des problèmes d'approvisionnement et de livraison.

Glissement de terrain

En Cisjordanie, des intempéries exceptionnelles, accompagnées de très forte pluie, de grêle, de neige et de vents violents ont provoqué depuis mardi soir la mort de quatre Palestiniens, dont trois femmes.

A Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie, les corps de deux femmes portées disparues ont été retrouvés dans une voiture, tandis qu'un autre occupant du véhicule, apparemment le chauffeur du taxi, a été découvert dans un état grave, selon des sources officielles palestiniennes.

A Jénine, une autre ville du nord de la Cisjordanie, un Palestinien est mort, emporté par un glissement de terrain dû aux inondations, et une femme a péri dans l'incendie de sa maison qu'elle tentait de chauffer. Dans la bande de Gaza, 25 maisons inondées à Rafah (sud) ont été évacuées mercredi par bateau, selon la protection civile.

(ats)

Votre opinion