16.09.2020 à 16:18

FootballUn match à 10 millions pour les Young Boys

S’ils s’imposent mercredi soir au Danemark, les Bernois ne seront plus qu’à un barrage de la Ligue des champions. Ils s’assureraient aussi, au moins, une participation à la phase de groupe de la Ligue Europa.

par
Simon Meier
Les Bernois n’ont pas eu de souci à franchir l’obstacle féringien de Klasvik au tour précédent. Ils espèrent se congratuler à nouveau, mercredi soir au Danemark.

Les Bernois n’ont pas eu de souci à franchir l’obstacle féringien de Klasvik au tour précédent. Ils espèrent se congratuler à nouveau, mercredi soir au Danemark.

KEYSTONE

FC Midtjylland. Le nom de l’adversaire ne fait pas rêver. Mais la rencontre que disputeront les Young Boys, ce mercredi soir à Herning (centre du Danemark), vaut son pesant de cacahuètes. En franchissant ce cap du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions, les Bernois n’assureraient certes pas encore leur deuxième participation – après 2018 – à la plus prestigieuse des épreuves. Mais les jaunes et noirs, s’ils s’imposaient dans le grand nord, toucheraient une prime de 5 millions d’euros pour affronter le Slavia Prague lors d’un barrage aller-retour. Même en cas de défaite face aux Tchèques, YB aurait la garantie de participer à la phase de poules de la Ligue Europa; et, donc, d’empocher 5 millions supplémentaires.

Le match face à Midtjylland «pèse» donc – au minimum – 10 millions, somme qui pourrait tripler si YB venait à battre ensuite le Slavia. Cette manne prend, en cette période particulièrement complexe pour le monde du football, une importance toute particulière. «Si nous devions nous qualifier pour la Ligue des champions, nous pourrions parler d’une bonne année sur le plan financier, Covid ou pas», lance Wanja Greuel, CEO du club, dans les colonnes de la Berner Zeitung.

«Il pourrait y avoir un problème»

Christoph Spycher, directeur sportif à succès, ne nie pas non plus l’importance du rendez-vous danois: «Il pourrait y avoir un problème, si nous ne disputions pas une phase de groupe en Coupe d’Europe cette saison, admet-il. Parce que ces dernières années, nous avons toujours bâti le contingent en ce sens.» Sous-entendu: si tout se passe mal au bout du bout (YB, même en cas de défaite ce mercredi, aurait encore une chance d’accrocher la Ligue Europa via un barrage), il faudra peut-être rogner un peu dans l’effectif.

Beaucoup de choses se jouent donc ce soir au pays d’Hamlet, pour le triple champion de Suisse au titre. Et ce sera face à une équipe plus redoutable que son nom ne l’indique. Fondé en 1999 suite à la fusion de deux clubs locaux, le FC Midtjylland vient de fêter son troisième titre de champion du Danemark. Avec 16 points d’avance sur le FC Copenhague! Suffisant pour donner envie à Christoph Spycher de coller l’étiquette de favori dans les dos adverses. «Nous devrons aller aux limités de nos possibilités, peut-être même au-delà», prophétise l’ex-international. L’idée consiste sans doute à enlever un peu de pression aux troupes, parmi lesquelles le buteur Jean-Pierre Nsame, a priori en partance, figure toujours. Reste que vu de Suisse, un échec bernois sonnerait comme un sacré coup dur.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

laglane

17.09.2020 à 12:41

la Suisse plonge dans le classement uefa pres de la 28 ieme place avec le kosovo en 5 ans quel degringuolade finit l anne 2 equipes pouvait faire la ligue de chanpion avec BALE qui etait tout seul les journalistes vous faisiez que de les critiquer voila oui ils en sont

JMV

16.09.2020 à 19:49

Donc pas de RHT en vue à Young Boys, s'ils jouent bien. Pourvu qu'ils gagnent! Non, Non, suis pas jaloux