Football – Un Messi des grands soirs fait exploser l’Uruguay
Publié

FootballUn Messi des grands soirs fait exploser l’Uruguay

L’attaquant du PSG a été omniprésent, dimanche soir, à Buenos Aires. En inscrivant son 80e but pour l’Argentine, il est devenu le meilleur buteur sud-américain de tous les temps en sélection.

Lionel Messi a inscrit son 80e but en 155 sélections.

Lionel Messi a inscrit son 80e but en 155 sélections.

AFP

Avec un Lionel Messi des grands soirs, à la fois buteur et détonateur, l’Argentine a vaincu l’Uruguay à l’usure, dimanche, à Buenos Aires (3-0), et ainsi conforté sa deuxième place dans la poule sud-américaine de qualifications pour le Mondial 2022.

Deux cruels coups du sort pour l’Uruguay ont scellé une première mi-temps menée tambour battant avec pas moins de 10 occasions de buts et un poteau de part et d’autre. Luis Suarez trouvait d’abord la main ferme d’Emiliano Martinez (5e, 20e), avant de voir le poteau repousser sa demi-volée acrobatique (27e). Giovani Lo Celso frappait lui la transversale après avoir dribblé Fernando Muslera (32e).

Lionel Messi, chef d’orchestre de l’animation argentine, cherchait lui aussi à se montrer décisif mais sa reprise instantanée aux 18 m, sur un centre à ras de terre que Lautaro Martinez a laissé passer entre ses jambes, frôlait le poteau (36e).

Mais c’est sans le vouloir, sur un ballon piqué de l’extérieur du pied gauche pour lancer Nicolas Gonzalez en profondeur dans la surface, que Messi a trompé le pauvre gardien uruguayen, surpris par le rebond et le raté de l’attaquant argentin (1-0, 37e).

La mauvaise fortune uruguayenne ne s’arrêtait pas là. Rodrigo de Paul héritait d’un centre contré et marquait le deuxième but grâce au raté de Lautaro Martinez, qui manquait sa reprise de volée (43e).

Edinson Cavani était alors appelé en renfort à la pause mais c’est une fois de plus l’attaque argentine qui s’illustrait sous la baguette d’un Messi omniprésent. C’est lui qui lançait De Paul sur la droite de la surface pour un centre instantané que Martinez reprenait au second poteau pour le 3e but (62e).

La messe était dite mais Messi a cherché à verser son obole au public argentin réuni dans le Monumental de Buenos Aires. Mais ni son tir enroulé du gauche hors cadre (80e), ni sa reprise du pied droit captée par Muslera (89e) ne sont venus récompenser son investissement avec l’Albiceleste.

«On fait un grand match et je trouve qu’on s’améliore encore», a déclaré Messi, après la rencontre. «C’était un match difficile et on se devait de le gagner. L’Uruguay était retranchée derrière pour nous contrer et a été très dangereuse. Une fois qu’on a marqué le premier but, de nombreux espaces sont apparus».

Le Brésil égare ses premiers points

Fin de série sans conséquence fâcheuse: le Brésil a concédé le nul 0-0 en Colombie, après neuf victoires en autant de matches de qualification pour le Mondial 2022, dont le billet est quasiment dans la poche.

La Seleçao, où Neymar était de retour après avoir purgé une suspension jeudi au Venezuela (3-1), reste un solide leader, avec 28 points, soit six d’avance sur son premier poursuivant, l’Argentine, qui a écrasé l’Uruguay (3-0) un peu plus tard, dimanche soir.

L’équipe de Tite possède surtout 13 longueurs d’avance sur son adversaire du jour, la Colombie, classée 5e. Or, les quatre premiers de la poule unique sud-américaine se qualifieront directement pour la Coupe du monde au Qatar, et il semble désormais tout à fait improbable que le Brésil finisse 6e ou même 5e.

Qualifications zone AmSud, le point

Dimanche: Bolivie – Pérou 1-0. Venezuela – Équateur 2-1. Colombie – Brésil 0-0. Argentine – Uruguay 3-0. Chili – Paraguay 2-0.

Classement: 1. Brésil 10 m.-28 pts. 2. Argentine 10-22. 3. Équateur 11-16 (20-13). 4. Uruguay 11-16 (13-13). 5. Colombie 11-15. 6. Paraguay 11-12. 7. Pérou 11-11. 8. Chili 11-10. 9. Bolivie 11-9. 10. Venezuela 11-7.

(AFP)

Votre opinion