Espagne - Un meurtrier multirécidiviste jugé dans un box blindé
Publié

EspagneUn meurtrier multirécidiviste jugé dans un box blindé

Le procès d’«Igor le Russe», criminel considéré comme extrêmement dangereux, a démarré lundi en Espagne sous très haute sécurité.

«Igor le Russe» comparaît depuis lundi devant le tribunal de Teruel, en Espagne, pour un triple homicide. En raison de sa dangerosité, l’accusé a été placé dans un box blindé.

«Igor le Russe» comparaît depuis lundi devant le tribunal de Teruel, en Espagne, pour un triple homicide. En raison de sa dangerosité, l’accusé a été placé dans un box blindé.

AFP

Surnommé «Igor le Russe», un Serbe déjà condamné pour deux tentatives de meurtre en Espagne et trois homicides en Italie, a retrouvé lundi le box blindé d’un tribunal espagnol qui le juge pour trois homicides en 2017.

Ancien militaire d’après les médias, Norbert Feher est jugé par le tribunal de Teruel (Aragon) pour le meurtre d’un agriculteur et deux agents de la garde civile en décembre 2017 dans cette zone rurale du nord-est de l’Espagne.

Son procès sous très haute sécurité «a commencé lundi» et doit s’achever lundi ou mardi» prochain, a indiqué le tribunal. Le parquet a requis la prison à perpétuité à son encontre.

Considéré comme extrêmement dangereux, «Igor le Russe» sera, le temps du procès, enfermé dans un box blindé, comme ce fut le cas lors de son précédent procès en janvier 2020 devant ce même tribunal.

Condamné à la perpétuité en Italie

Dimanche, l’accusé a agressé quatre agents pénitentiaires «avec un morceau de carrelage tranchant» peu avant son transfert de la prison de Palencia (nord-ouest), a dénoncé le syndicat de l’Association professionnelle des agents pénitentiaires dans un communiqué.

Lors de son premier procès à Teruel, «Igor le Russe» avait été condamné à 21 ans de réclusion pour deux tentatives de meurtre par balle en décembre 2017.

Quelques mois avant ces meurtres en Espagne, il avait fait l’objet d’une chasse à l’homme en Italie où il était accusé d’avoir tué un barman et un volontaire de la police dans la région d’Émilie-Romagne (nord-est). Il a pour cela été condamné par contumace par la justice italienne à la perpétuité.

(AFP)

Votre opinion