Un molosse attaque un chien policier

Publié

FranceUn molosse attaque un chien policier

À Rouen, un agent a ouvert le feu sur un amstaff particulièrement agressif.

par
R.M.
Un amstaff a attaqué un chien policier, le mordant par deux fois.

Un amstaff a attaqué un chien policier, le mordant par deux fois.

Getty Images/iStockphoto

Les agents de Rouen, en Seine-Maritime, ont eu affaire à un molosse qui a attaqué leur chien policier. Ils ont dû utiliser un taser puis ouvrir le feu pour faire fuir l’animal.

Les policiers ont été appelés dans la nuit de samedi à dimanche, vers 2 heures du matin, pour un homme suspect repéré avec une carabine. Lorsque les agents sont arrivés sur les lieux, l’individu recherché était en train de tenter de dissimuler son arme sous une voiture, relate France Bleu.

Pendant ce temps, son chien, un amstaff (american staffordshire), qui n’était ni tenu en laisse ni muselé, s’est approché des policiers. Face à ce molosse agressif, les agents ont décidé de lui infliger un choc électrique avec leur taser.

Touché à une cuisse

Mais ça n’a pas arrêté l’amstaff bien longtemps. Il est revenu à la charge et a mordu le chien des policiers au cou. Les agents ont réussi à le faire lâcher prise mais le molosse a attaqué une nouvelle fois, mordant le chien policier à une patte. Cette fois, impossible de le faire lâcher prise. Un policier a alors décidé de sortir son arme et a tiré sur le molosse, le touchant à une cuisse. L’animal a alors pris la fuite et n’a depuis pas été retrouvé.

Le chien policier a été pris en charge par un vétérinaire, qui lui a posé des points de suture pour sa blessure à la patte.

Le propriétaire du molosse, 29 ans, a été arrêté et placé en garde à vue pour détention d’arme prohibée. L’attaque de l’amstaff est en outre considérée comme une agression avec une «arme par destination».

Ton opinion