Publié

états-unis/italieUn monstrueux trafic de drogue déjoué

La ‘Ndrangheta et la mafia new-yorkaise s'étaient alliées pour transporter de la drogue en très grosse quantité du Mexique aux Etats-Unis en passant par l'Europe.

par
Laszlo Molnar
Franco Lupoi, soupçonné d'appartenir à la famille mafieuse Gambino, encadré par des agents du FBI à New-York le 11 février 2014.

Franco Lupoi, soupçonné d'appartenir à la famille mafieuse Gambino, encadré par des agents du FBI à New-York le 11 février 2014.

Brendan McDermid, Reuters

Un coup de filet spectaculaire a permis les arrestations de 18 membres de la mafia calabraise et 8 d’une famille mafieuse new-yorkaise pour trafic de drogue, d’armes et de blanchiment d’argent, ont révélé hier les autorités italiennes et américaines. L’opération, nommée «nouveau pont» («new bridge») a pu être menée à bien après une enquête de plus de deux ans et surtout la contribution d’un mystérieux Jimmy, un policier américain infiltré.

«En utilisant les écoutes téléphoniques, les enquêteurs américains et italiens ont découvert que la famille Gambino et la ‘Ndrangheta étaient sur le point de lancer un trafic international de drogues meurtrières, de construire un pont de criminalité et de corruption entre l’Amérique du Sud et l’Italie, puis de renvoyer la drogue à New York.», a expliqué mardi depuis Rome le juge américain Marshall Miller sur la chaîne CNN. La police new-yorkaise a ensuite envoyé Jimmy qui s’est fait passer pour un acheteur et qui finalement a réussi à infiltrer le groupe mafieux.

Dans des boîtes de conserves

Le projet était de faire venir l’héroïne, la cocaïne et des armes cachées dans des cargaisons de fruits et de poissons du Mexique à destination de la Guyana (Amérique du Sud) avec l’aide d’un cartel de drogue mexicain. Là, la drogue aurait été mise dans des boîtes de conserve de fruits dans une usine ayant pignon sur rue. Ensuite, elle aurait été envoyée par conteneurs dans le port calabrais de Gioia Tauro, où les douaniers auraient «fermé les yeux sur des quantités illimitées de cargaisons de conserves grâce à une donation annuelle de 200'000 dollars», selon le bureau new-yorkais du procureur général des Etats-Unis. La majeure partie de la drogue serait repartie pour les États-Unis où la famille Gambino devait l’écouler.

Une association redoutable

L’association entre la famille mafieuse Gambino, dont le fondateur était d’origine sicilienne, et les Calabrais est une première, selon le juge américain. Ensemble ils possèdent une puissance redoutable. Le clan Gambino, rendu célèbre notamment pas le film «Les Affranchis» («Goodfellas») réalisé par Martin Scorsese, est peut-être la plus puissante des Etats-Unis avec des hommes établis sur les deux côtes du pays. Quant à la ‘Ndrangheta, elle est aujourd’hui la plus dangereuse et la plus puissante des quatre mafias italiennes, présente dans plusieurs pays européens, dont la Suisse et l’Allemagne et massivement en Amérique du Sud, nous rappelle le professeur italien Salvatore Lupo, qui enseigne l’histoire de la mafia à l’Université de Palerme.

Votre opinion