Publié

PompiersUn mort dans l'incendie d'une villa à Crassier

Un incendie s'est déclaré tôt mardi matin à Crassier détruisant totalement une villa. Une personne a été découverte sans vie dans les décombres. Le procureur de service a ouvert une instruction pénale.

Le village de Crassier, près de la frontière française.

Le village de Crassier, près de la frontière française.

Google Map

Mardi 4 décembre 2012, vers 06h35, un témoin informait le Centre d'engagement et de transmission (CET) de la Police cantonale, via le numéro d'appel d'urgence 117, qu'une villa occupée par une personne âgée était la proie des flammes à Crassier. Rapidement sur place, les pompiers se sont trouvés en présence d'un important sinistre. Le bâtiment a été totalement détruit et peu après les opérations d'extinctions, les secouristes ont découvert, dans les décombres, le corps sans vie d'une personne. Il a été acheminé au Centre universitaire romand de médecine légale (CURML) à Lausanne pour identification formelle.

Cet incendie a nécessité l'intervention du Centre de renfort, défense, incendie et secours (CRDIS) de Nyon ainsi que du Service de défense incendie et secours de Crassier, avec 27 hommes et 5 véhicules, d'une ambulance avec deux ambulanciers de Nyon, de deux patrouilles du Centre d'intervention régional Ouest, de Bursins et de 2 gendarmes de la région Ouest, d'un médecin légiste du Centre Universitaire Romand de Médecine Légale, des spécialistes du groupe incendie et de l'identité judiciaire de la Police de sûreté.

Les investigations pour déterminer les causes du sinistre sont effectuées par les gendarmes de la région Ouest, en collaboration avec les inspecteurs spécialistes en matière d'incendie et de l'identité judiciaire de la Police de sûreté.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!