Vaud: Un motard meurt après une collision à Sainte-Croix
Publié

VaudUn motard meurt après une collision à Sainte-Croix

Un quadricycle et un motocycliste se sont percutés samedi après-midi sur la route cantonale reliant Fleurier et Sainte-Croix.

par
nxp / comm
La route cantonale reliant Sainte-Croix à Buttes a été fermée à la circulation jusqu’aux environs de 23 heures.

La route cantonale reliant Sainte-Croix à Buttes a été fermée à la circulation jusqu’aux environs de 23 heures.

Capture écran Google maps

Un accident de la circulation a eu lieu samedi 11 avril vers 15h15 sur la route cantonale reliant Fleurier et Sainte-Croix. Selon les premières informations, un quadricycle à moteur circulant en direction de Fleurier a obliqué à gauche à l'intersection avec la route menant à La Vraconnaz. Pour des raisons encore inconnues, il est entré en collision avec une moto Suzuki noire, immatriculée à Neuchâtel, qui arrivait en sens inverse.

Sous l’effet du choc, les deux conducteurs ont été éjectés de leurs véhicules. Le motocycliste a été pris en charge par un médecin et les ambulanciers, qui n’ont pas pu le réanimer. Il est mort sur les lieux des suites de ses blessures. Il s’agit d’un ressortissant suisse âgé de 32 ans et domicilié dans le canton de Neuchâtel.

Le conducteur du quadricycle a été blessé et transporté aux Établissements hospitaliers du Nord vaudois (EHNV), à Yverdon. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Appel à témoins

La police cantonale vaudoise lance un appel à témoins afin d’obtenir toute information concernant cet accident. Elle prie les éventuels témoins d’appeler le 021 333 53 33 ou de s’adresser au poste de police le plus proche.

La route cantonale reliant Sainte-Croix à Buttes a été fermée à la circulation pour permettre l’intervention des secours et les besoins du constat jusqu’aux environs de 23 heures.

Cet accident a nécessité l’intervention de plusieurs patrouilles de la gendarmerie vaudoise, d’une patrouille de la gendarmerie neuchâteloise, des spécialistes de l’unité de circulation de la gendarmerie pour le constat technique et l’enquête, d’une patrouille des CGFR, d’un hélicoptère de la REGA, du SMUR et de deux ambulances (CSSC Sainte-Croix et Roland Sàrl).

Votre opinion