Bienne: Un motard tente de semer la police sur deux roues puis sur deux jambes
Publié

BienneUn motard tente de semer la police sur deux roues puis sur deux jambes

La course-poursuite qui s’est déroulée dimanche après-midi s’est terminée par une interpellation.

par
Vincent Donzé
À la place Guido-Müller, le motocycle a obliqué sur la route de Berne (de face) en empruntant la chaussée opposée.

À la place Guido-Müller, le motocycle a obliqué sur la route de Berne (de face) en empruntant la chaussée opposée.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Avec le redoux, les motards étaient nombreux à faire vrombir leur moteur dans les rues de Bienne, dimanche dernier. L’un d’eux a donné du fil à retordre à la police cantonale bernoise. Il a été interpellé après une fuite sur deux roues et… deux jambes.

Tout a commencé dimanche après-midi, lorsqu’une patrouille civile remarquait un motocycliste effectuant des manœuvres risquées à la rue Johann-Aberli. Constatant d’éventuelles infractions routières, les policiers ont envisagé d’effectuer un contrôle, peu après 16 h 15.

Vitesse excessive

Lorsque la patrouille s’est fait reconnaître comme étant de la police, le motocycliste a soudainement pris la fuite. «Il a circulé à une vitesse excessive en direction de la rue de la Gabelle», rapporte la police bernoise. La patrouille l’a suivi avec les dispositifs avertisseurs enclenchés.

À la place Guido-Müller, le motocycle a obliqué sur la route de Berne en empruntant la chaussée opposée, raison pour laquelle la poursuite a dû être interrompue pour des raisons de sécurité. La patrouille a perdu de vue le motard, avant de l’apercevoir à nouveau peu après, rue Gurnigel, à la hauteur de la route de Bienne.

Numéro 48

La poursuite a repris, poussant le motocycliste à s’arrêter à la hauteur du bâtiment numéro 48. Il a continué sa fuite à pied. La patrouille l’a suivi en parvenant finalement à l’interpeller. Le motard a été amené à un corps de garde pour de plus amples clarifications.


Sous la conduite du Ministère public régional Jura bernois-Seeland, la police cantonale bernoise a ouvert une enquête. «L’homme de 26 ans devra répondre d’opposition aux actes de l’autorité et de plusieurs infractions à la loi sur la circulation routière devant la justice», conclut la police cantonale bernoise dans un communiqué.

Votre opinion