Publié

Un mouvement anti-islam surfe sur l’affaire Merah

Le «Bloc identitaire» fait campagne sur la tragédie de Toulouse. Il se défend de tout opportunisme.

par
Pomey Raphaël
Keystone

«Le site de ceux qui n’aiment pas Mohamed Merah». C’est ainsi que le Bloc identitaire, mouvement de lutte contre la présence de l’Islam en Europe, décrit sa nouvelle création, une page web totalement consacrée à l’auteur des massacres de Montauban et Toulouse.

Comme bien des groupes classés tout à droite de l’échiquier politique, les identitaires voient dans l’affaire une aubaine : «Elle est venue accréditer nos thèses», reconnaît Fabrice Robert, président du «Bloc». Il triomphe d’autant plus que la responsabilité de militants d’ultra droite avait été évoquée au début de l’affaire.

Votre opinion