Publié

Etats-UnisUn musée expose les pires œuvres du monde

Depuis sa création, le Museum of Bad Art qui expose les pires toiles du monde, ne cesse de s'agrandir et de recevoir de nouvelles contributions.

Une Mona Lisa transsexuelle, un chien flou et «Lucy dans le champ avec des fleurs» font partie de cette surprenante collection. Les peintures acquises par le Museum of Bad Art (MOBA) ont un point commun: elle sont vraiment mauvaises.

Fondé à Dedham (Massachusetts), le Museum of Bad Art (littéralement, le musée de l’art mauvais) a ouvert ses portes en 1994. Il est le «seul musée au monde dédié à la collection, la préservation et la célébration de l’art affreux sous toutes ses formes». Sa vocation : montrer ce qui se fait de pire en matière d’art à un large public.

Selon le Daily Mail, le MOBA s’est agrandi et dispose maintenant de trois galeries et de 600 œuvres. Il figure même dans de nombreux guides de voyage. Si à ses débuts le musée constituait ses collections en récupérant des toiles dans les encombrants, il est aujourd’hui contacté par de nombreux donateurs. Chaque mois, il reçoit au moins vingt candidatures. Seules les pires ont la chance de finir sur les murs des galeries.

La directrice du musée, Louise Reilly Sacco, a affirmé mercredi au quotidien britannique que les conservateurs sélectionnaient les toiles avec attention: «Le musée n’accepte que les œuvres qui sont sincères et originales. Nous favorisons les pièces qui ont été créées dans le but de transmettre quelque chose.»

Interprétation

«Le mouvement, la posture, le balancement de sa poitrine, les teintes subtiles du ciel, l’expression de son visage – tous les éléments convergent pour créer ce portrait transcendent et convainquant où chaque détail crie au chef-d’œuvre.» Comme cette interprétation de «Lucy dans le champ avec des fleurs»(voir galerie photo), les descriptions des toiles prêtent souvent à sourire.

Louise Reilly Sacco a cependant certifié au Daily Mail que ces inscriptions se faisaient dans le respect des artistes : «Nous offrons nos interprétations de ces œuvres sincères dans lesquelles quelque chose a mal tourné.» Que ces artistes soient mauvais ou qu’ils soient des génies incompris, ils ont le mérite d’attirer chaque année plus de 8000 visiteurs.

Le tour du MOBA en vidéo

(aub)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!