Publié

Vin dissimuléUn œnologue de Testuz condamné à une amende

Un employé de la maison Testuz a été condamné à une amende de 1000 francs plus les frais de la cause pour avoir dissimulé 900 litres de vin lors d'un contrôle.

FLORIAN CELLA-a

Un œnologue de la maison Testuz, dans le Lavaux, a été condamné à une amende de 1000 francs plus les frais de la cause. En mars 2013, il avait dissimulé 900 litres de vin lors d'un contrôle du commerce suisse des vins.

Cette dissimulation intentionnelle est «inadmissible» mais les quantités cachées sont peu importantes, a conclu l'ordonnance de condamnation. Le procureur Laurent Maye a confirmé mardi à l'ATS l'information révélée par le quotidien 20 Minutes.

En octobre dernier, la maison Jean & Pierre Testuz SA estimait que cette dissimulation relevait de la «bêtise». Elle insistait sur le fait «qu'il n'y a pas eu de coupage illicite» et regrettait les «énormes dommages en terme d'image» engendrés par l'affaire.

(ats)

Votre opinion