Les paris du Matin - Un nouveau leader, des dégâts à l’arrière
Publié

Les paris du MatinUn nouveau leader, des dégâts à l’arrière

Deux paris «simples» passés seulement et une boucherie sur le super pari. Les cartes ont encore été brouillées, dans les paris de la rédaction.

par
Sport-Center
Comme nous, Gerardo Seoane fait la moue.

Comme nous, Gerardo Seoane fait la moue.

AFP

On a un nouveau leader! Emmanuel Favre avait misé gros (100 oranges) sur une victoire du Bayern Munich à Leverkusen dans notre pari spécial (1,75/1) et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas tremblé, avec un score de 1-5 et une partie jouée à la pause. Il a réalisé un bénéfice de 75 oranges dans l’opération et profité des deux ratés d’Emile Perrin pour prendre la tête du classement du Sport-Center. Et dire qu’il a fait confiance aux Canadiens de Montréal pour le pari simple…

Le reste de la troupe est en difficulté, mais un homme réintégrera bientôt nos bureaux avec le sourire: Florian Vaney. Il a passé son «all-in» sur le Rekordmeister et passé son autre mise de la semaine, pour s’offrir un joli sursis. Comme Yves Desplands d’ailleurs, qui a glané la bagatelle de 40 oranges ce week-end, tout en restant totalement honnête dans sa mise de départ. Ca doit être ça l’expérience... Valentin Schnorhk, de son côté, a laissé 60 oranges dans la nature. Ca par contre, ça fait mal.

Pour la semaine à venir, notre bookmaker a proposé à la rédaction les cotes suivantes:
1) Football, dimanche, Super League: Servette - Sion 1,70 / 3,60 / 4,30

2) Hockey, samedi, National League: Ajoie - Lausanne 3,50 / 4,20 / 1,70

3) Football, dimanche, Premier League: Manchester United - Liverpool 2,80 / 3,30 / 2,20

Retour à la normale avec un seul pari possible cette semaine. Du coup, ébranlés par les dernières mises qui ont coûté cher à pas mal, les journalistes de la rédaction du Sport-Center ont souvent choisi la “facilité”. Ainsi, Jérôme Reynard, Emmanuel, Thibaud Oberli et Yves ont posé leurs dix oranges réglementaires sur une victoire du LHC à Ajoie à 1,7/1. Heureusement, d’autres sont joueurs, comme Robin Carrel qui a joué Ajoie (à 3,5/1) et Emile Perrin, qui a tenté le nul (4,2/1).

Florian Vaney et Renaud Tschoumy, de leur côté, semblent certains que Servette et Sion vont se quitter sur un partage de l’enjeu (à 3,6/1), alors que Jérémy Santallo a fait confiance à la grosse cote du FC Sion (4,3/1). Pour boucler la boucle, la Premier League a motivé Valentin et Florian Müller, qui, tout deux, voient un nul entre Manchester United et Liverpool (à 3,6/1).

Votre opinion