Un nouveau symptôme gênant dû au Covid
Publié

MédecineUn nouveau symptôme très gênant dû au Covid

Un Japonais a été victime d’un syndrome anal sans repos, des hémorroïdes internes qui se sont formées suite au virus, provoquant des douleurs lorsqu’il est inactif.

par
Michel Pralong
La douleur ne s’atténue que lorsqu’on est en mouvement.

La douleur ne s’atténue que lorsqu’on est en mouvement.

Getty Images/iStockphoto

Parmi les symptômes dus au Covid, les médecins ont déjà repéré quelques rares cas du syndrome des jambes sans repos, un trouble neurologique et sensorimoteur courant, mais très sous-diagnostiqué en lien avec le coronavirus. Pour la première fois, c’est une variante plus embarrassante qui a été détectée: le syndrome anal sans repos.

C’est un Japonais de 77 ans qui en a été la malheureuse victime. Son cas a été relaté dans la revue «BMC Infectious Diseases». 21 jours après son admission à l’hôpital universitaire de Tokyo pour cause de Covid, il avait retrouvé une fonction respiratoire normale, mais insomnie et anxiété perduraient.

Plusieurs semaines après être sorti de l’hôpital, il a commencé à ressentir des douleurs anales. Avec des caractéristiques bien particulières: une forte envie de bouger, car les douleurs s’aggravaient lorsque cet homme se reposait mais s’atténuaient lorsqu’il était en mouvement. Son état empirait également en soirée. Ce sont exactement les quatre caractéristiques essentielles du syndrome des jambes sans repos, ce qui a fait dire au médecin qu’il s’agit là d’une variante.

10 mois après, la douleur est toujours là

L’homme a alors subi une coloscopie qui a révélé des hémorroïdes internes mais sans autre lésion. Rien d’autre n’a été détecté. L’administration d’un anxiolytique a permis d’atténuer ces douleurs de manière constante, mais elles subsistent encore 10 mois après le début du traitement, Comme l’homme n’avait jamais connu de tels troubles avant d’être atteint du Covid, les médecins ont attribué cela à un effet du coronavirus. Outre les symptômes respiratoires, le Covid provoque également des maladies cérébrovasculaires, de troubles de la conscience et de lésions des muscles squelettiques. «Étonnamment, bien que le mécanisme des symptômes neuropsychiques liés au Covid-19 ne soit pas entièrement compris, des preuves émergentes ont indiqué la propagation neuronale du nouveau coronavirus», constatent les chercheurs.

Parmi ces symptômes neuropsychiques, ont été recensés: délire, état confusionnel, dysfonctionnement du goût et de l’odorat, psychose aiguë, encéphalite, événement vasculaire cérébral, syndrome de Guillain-Barré. Le syndrome des jambes sans repos est aussi un trouble neurologique résultant d’un dysfonctionnement du système nerveux central et qui a été notamment observé chez deux femmes suite au Covid. Mais les médecins auteurs du rapport disent toutefois que la relation causale entre Covid et syndrome anal sans repos reste incertaine, puisqu’il n’y a qu’un cas connu. Peut-être parce que ce genre de troubles a été sous-diagnostiqué lorsqu’il s’agissait de malades du coronavirus. Ils conseillent donc de prêter attention à l’apparition de cas similaires pour clarifier la relation entre Covid et un tel syndrome.

Votre opinion