Football: Un nul compliqué pour Servette
Publié

FootballUn nul compliqué pour Servette

Après leur victoire face à Lausanne, les Genevois ne sont pas parvenus à enfoncer le clou. Vilaine piqûre de rappel à Wil (1-1).

par
Daniel Visentini
Wil
Routis (à g.) a vu un de ses envois frapper la transversale avant l'égalisation des siens.

Routis (à g.) a vu un de ses envois frapper la transversale avant l'égalisation des siens.

Lafargue

Non, même s’ils caracolent en tête du classement, rien n’est dû aux Grenat. À Wil, à devoir enfiler le bleu de travail pour une première période sans relief, Servette y a perdu de sa superbe. Mais il a su se réveiller pour arracher le point du nul au prix d’un finish dont il a le secret, qui aurait même pu se terminer par un nouveau succès dans les arrêts de jeu, si Schalk n’avait pas manqué de précision de la tête à la 95e, à bout portant. Avec son succès à Rapperswil, Lausanne grappille deux points sur les Genevois. Pas de quoi rêver, les Vaudois demeurent à 11 longueurs de Servette au classement, à huit journées de la fin désormais.

Un première période tout en hésitation

C’est un but d’Audino qui a sanctionné cette première mi-temps toute en hésitation, en imprécisions. Après la neige de la Pontaise, le petit synthétique de Wil aura surtout permis aux Saint-Gallois de piéger Servette sur son côté fort, là où Sauthier et Stevanovic donnent d’habitude le tournis à l’adversaire. Sforza avait préparé son coup, avec un 4-2-3-1 qui trouvait systématiquement Audino. C’est juste après un raté de Schalk (déjà), qu’Audino devançait Sauthier pour un centre-tir qui passait devant Routis et Frick, passifs, pour finir dans le petit filet.

C’est un autre Servette qui est revenu sur le terrain après la pause, autrement plus volontaire, mais dans ce monologue grenat de la deuxième période il manquait le tranchant habituel. Alors Alain Geiger a secoué tout ça. À la 70e, avec un triple changement, il a abandonné son 4-1-3-2 pour un 3-5-2. La prise de risque a payé à la 86e, quand l’inévitable Chagas a obtenu un penalty pour une faute de Von Niederhäusern qui suivait une latte de Routis. Le Brésilien, l’homme des dernières minutes, a transformé lui-même.

Wil - Servette 1-1 (1-0)

IGP Arena, 1420 spectateurs. Arbitre: M. Gianforte.

Buts:31e Audino 1-0, 87e Chagas (penalty) 1-1.

Wil:Kostadinovic; Gonçalves, Havenaar, Rahimi, Von Niederhäusern; Ze Eduardo, Breinenmoser; Cortelezzi (79e Schällibaum), Schmid (64e Beka, 91e Latifi), Audino (55e Hefti); Silvio.

Servette:Frick; Sauthier, Routis, Rouiller, Séverin (70e Follonier); Cespedes (82e Duah); Stevanovic, Wüthrich (70e Imeri), Cognat; Schalk, Kone (70e Chagas).

Avertissements: 45e Audino (jeu dur), 59e Wüthrich (jeu dur), 80e Rahimi (jeu dur), 92e Imeri (antijeu).

Votre opinion