Féminicide en France  - Un octogénaire tue sa femme et tente de se suicider
Publié

Féminicide en France Un octogénaire tue sa femme et tente de se suicider

Evoquant dans une lettre son angoisse de la fin de vie, un homme de 80 ans a étouffé son épouse avant de se tirer une balle dans la tête mardi à Saint-Etienne, rapportent les médias.

En 2020, 90 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en France.

En 2020, 90 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en France.

AFP

Un homme de 80 ans a tenté de se suicider mardi à Saint-Etienne, après avoir annoncé à la police qu’il venait de tuer son épouse, a-t-on appris auprès du parquet.

«Dans un état très critique»

L’octogénaire a appelé la police pour annoncer qu’il avait tué sa femme et qu’il s’apprêtait à mettre fin à ses jours.

À l’arrivée à son domicile, «les policiers ont également découvert le corps du mari qui venait de se tirer une balle dans la tête», a déclaré à l’AFP le procureur de la République David Charmatz.

«L’homme, qui est dans un état très critique, avait laissé un mot expliquant son geste par l’angoisse liée à la fin de vie», a-t-il ajouté.

Atteint d’une maladie incurable

«Une autopsie sera pratiquée pour connaître la cause du décès de son épouse qui elle n’a pas été tuée par arme à feu», a précisé le magistrat, ajoutant que le couple vivant à son domicile n’était pas grabataire.

Selon le quotidien régional Le Progrès, l’épouse serait morte étouffée et le mari serait atteint d’une maladie incurable.

En 2020, 90 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en France, un chiffre au plus bas depuis la mise en place de statistiques il y a 15 ans.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

«Chercher de l'aide n'est pas un aveu de faiblesse ! C'est un démarche courageuse et positive», affirme l’association Stopsuicide (https://www.stopsuicide.ch/site/content/trouver-de-laide), dont la mission est de parler, faire parler, informer, sensibiliser et augmenter les possibilités de prévention.

N'hésitez pas à téléphoner, notamment aux structures suivantes : «La Main Tendue» (composer le 143), la «Ligne d'aide pour jeunes» (composer le 147), «Malatavie Ligne Ados» (HUG - Children Action), 022 372 42 42.

(AFPE)

Votre opinion