Publié

Londres 2012Un petit tour et puis s'en va pour le judoka Ludovic Chammartin

Le Fribourgeois Ludovic Chammartin n'a rien pu faire face au Sud-Coréen Choi Gwang-Hyeon. En moins de 60 kg, il a été battu par yuko et termine ainsi ses Jeux olympiques.

Dans un match fermé et tactique, le poids léger de Romont (en bleu) n'a pas réussi à percer la défense de son adversaire.

Dans un match fermé et tactique, le poids léger de Romont (en bleu) n'a pas réussi à percer la défense de son adversaire.

Keystone

Chammartin ne partait pas favori face à Choi, double champion d'Asie et champion du monde militaire. Dans un match fermé et tactique, le poids léger de Romont n'a pas réussi à percer la défense de son adversaire, malgré un comportement de plus en plus offensif à mesure que l'horloge tournait.

En dépit de son statut d'outsider, le Fribourgeois de 27 ans peut nourrir quelques regrets. Avec un soupçon d'audace et de chance en plus, il aurait pu espérer prendre la vigilance de Choi à défaut. Au final, il s'incline par la plus petite des marges.

Le Sud-Coréen, qui a marqué l'unique point du combat peu avant la moitié des cinq minutes du match, s'est principalement contenté de défendre. A 26 ans, il est clairement candidat à une médaille olympique.

(si)

Votre opinion