Corée du Nord: Un pétrolier suspecté d'avoir violé les sanctions
Publié

Corée du NordUn pétrolier suspecté d'avoir violé les sanctions

La Corée du Sud soupçonne le navire d'avoir transféré 600 tonnes de pétrole sur un navire nord-coréen dans les eaux internationales.

Le Lighthouse Winmore est retenu par les autorités sud-coréennes.

Le Lighthouse Winmore est retenu par les autorités sud-coréennes.

Keystone

Les autorités sud-coréennes retiennent aux fins d'interrogatoire l'équipage d'un navire hongkongais qu'elles ont saisi en novembre pour violation des sanctions de l'ONU contre la Corée du Nord, ont annoncé samedi des responsables.

Le Lighthouse Winmore, un pétrolier qui était affrété par une compagnie taïwanaise, a été confisqué le 24 novembre par les douanes sud-coréennes dans le port de Yeosu à la suite d'une inspection.

«Depuis cette date, des inspecteurs viennent à bord et interrogent l'équipage», a déclaré à l'AFP un responsable des douanes sud-coréennes.

Dans un premier temps, un responsable du ministère sud-coréen des Affaires étrangères avait déclaré vendredi que le pétrolier hongkongais avait été brièvement arraisonné le 24 novembre par les douanes qui l'avaient inspecté.

Equipage chinois

Le Lighthouse Winmore a un équipage de 25 hommes dont 23 sont chinois et deux birmans, a indiqué un autre responsable sud-coréen à Yeosu. Il n'a pas été en mesure de préciser si les membres chinois de l'équipage étaient de Chine continentale ou de Hong Kong.

Le pétrolier, affrété par la firme taïwanaise Billions Bunker Group Corp., s'était précédemment arrêté au port de Yeosu le 11 octobre et avait embarqué une cargaison de pétrole japonais avant de se diriger théoriquement vers Taïwan.

Mais au lieu d'aller à Taïwan, le navire, arrivé dans les eaux internationales au large de la Chine, avait transféré 600 tonnes de pétrole sur un navire nord-coréen, le Sam Jong 2, puis était revenu à Yeosu, ont déclaré les responsables des douanes sud-coréennes.

Les résultats de l'enquête en cours seront communiqués au comité des sanctions de l'ONU, ont indiqué des responsables du ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Un navire sur liste noire

le Lighthouse Winmore est l'un des dix navires que les Etats-Unis ont demandé à l'ONU de mettre sur liste noire pour avoir violé les sanctions contre la Corée du Nord. Ces sanctions ont été imposées à Pyongyang pour tenter de le contraindre à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique.

L'ONU a seulement accepté jeudi d'interdire de ports quatre navires, dont trois bâtiments nord-coréens et un pétrolier battant pavillon de Palau, qui sont soupçonnés d'avoir transporté des marchandises dont la livraison à la Corée du Nord est illégale au regard des sanctions.

(AFP)

Votre opinion