Publié

FranceUn poisson rouge opéré d'une tumeur

Que ne ferait-on pas pour sauver son compagnon?

par
Pom
Roméo ne devait pas mourir.

Roméo ne devait pas mourir.

AFP

Le miraculé du jour nous vient de Nice, il a 6 ans et la particularité d'être un poisson rouge. «Nice-Matin» raconte comment son propriétaire, un retraité dénommé Hubert, s'est battu corps et âme pour sauver son animal.

Atteint d'une tumeur maligne, «Roméo» a été opéré par un vétérinaire du Cannet. Avant de trouver ce bon samaritain, qui a opéré l'animal pour une somme dérisoire, le retraité avait remué «ciel et terre». C'est l'amour débordant qu'il porte à son poisson rouge qui a finalement décidé le véto, Marc Leclerc, a tenté l'ablation de la tumeur. Une opération sans précédent sur un poisson rouge.

Comme il n'était pas possible d'opérer le poisson d'eau douce dans son élément naturel, il a fallu le traiter, par laser, au cours de séquences n'excédant pas 90 secondes, à l'air libre. Roméo s'évanouissant par asphyxie, le vétérinaire pouvait profiter d'une anesthésie aussi naturelle que bienvenue et a pu liquider le problème du compagnon d'Hubert en quelques mouvements.

Du mois le croyait-il puisque le propriétaire du poisson est revenu par la suite chez lui, avec son protégé à nouveau déformé par la tumeur. Les grands moyens ont alors été employés, et les environs de la tumeur supprimés, y compris la nageoire dorsale.

Quelque peu déstabilisé, l'animal a fini par s'habituer à sa nouvelle morphologie et batifole à nouveau comme un fou dans son bocal. Frais comme un gardon. Tout ceci, pour le plus grand bonheur d'Hubert et du vétérinaire, dont l'opération lui a valu un article dans une revue spécialisée.

Ton opinion