Etats-Unis: Un pont aérien pour résoudre la pénurie de lait pour bébé
Publié

États-UnisUn pont aérien pour résoudre la pénurie de lait pour bébé

Le président Joe Biden a annoncé mercredi la mise en place d’un pont aérien et le recours à une loi datant de la Guerre froide pour tenter de résoudre la pénurie de lait pour bébé aux États-Unis.

Les rayons dégarnis d’un supermarché de Stevensville, dans le Maryland, le 18 mai 2022.

Les rayons dégarnis d’un supermarché de Stevensville, dans le Maryland, le 18 mai 2022.

AFP

Le département de la Défense «utilisera ses contrats avec des compagnies aériennes commerciales de fret, comme il l’a fait pendant les premiers mois de la pandémie de Covid, pour transporter des produits provenant d’usines à l’étranger» satisfaisant les normes de sécurité américaines, a annoncé mercredi la Maison-Blanche dans un communiqué.

Ce projet, nommé «Operation Fly Formula» («opération envol du lait en poudre», en français), permettra d’«accélérer l’importation et la distribution de lait pour bébé», apportant un soutien aux «fabricants qui continuent à augmenter leur production», a-t-elle ajouté.

Joe Biden a aussi fait appel au «Defense Production Act», texte hérité de la Guerre froide, afin d’exiger des producteurs des ingrédients nécessaires à la production de lait infantile qu’ils livrent en priorité les fabricants de cette denrée indispensable aux parents de jeunes enfants. «Demander aux entreprises de prioriser et d’affecter (leurs ressources) à la production des ingrédients clés du lait pour bébé facilitera l’accroissement de la production et accélérera les chaînes d’approvisionnement», souligne la Maison-Blanche dans un communiqué.

Initialement causée par des problèmes sur la chaîne d’approvisionnement et un manque de main-d’œuvre en raison de la pandémie, la pénurie de lait pour bébé a été aggravée lorsqu’en février une usine du fabricant Abbott dans le Michigan a fermé, après un rappel de produits soupçonnés d’avoir provoqué la mort de deux nourrissons. La situation a tourné à la crise politique pour l’administration Biden, critiquée pour son action jugée trop tardive.

(AFP)

Votre opinion

4 commentaires