par
Le Matin
18.09.2019 à 12:13

Un potager Agnès Varda, c'est trop chou, surtout à Bruxelles

Hommage

Agnès Varda, qui a toujours eu la frite, avait monté une expo sur... la pomme de terre.

Agnès Varda, qui a toujours eu la frite, avait monté une expo sur... la pomme de terre.

AFP

Mardi 17 septembre, Bruxelles a baptisé «Agnès Varda» une de ses salles de cinéma. Vu qu'il s'agissait d'une réalisatrice, cela peut se comprendre. Mais la capitale belge a également donné son nom à... un potager. Parce que c'était une vieille amie, une pote âgée?

On peut le dire ainsi puisque c'est dans cette ville qu'elle est née. D'ailleurs, une plaque commémorative a également été dévoilée sur la maison dans laquelle elle a vu le jour.

Mais encore une fois, pourquoi un potager? C'est en fait un clin d’œil à la fibre écolo de la cinéaste décédée cette année: «Elle a toujours été attirée par les légumes» a dit sa fille. Ce qui n'est pas très sympa pour son mari, le réalisateur Jacques Demy.

Blague à part, Bruxelles, capitale de la frite, ne pouvait en outre qu'honorer une personne qui a fait un travail artistique sur les pommes de terre lors d'une expo nommée Patatutopia (si si!). Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!