Covid-19 – Un premier pays européen déclare un cas de nouveau variant
Publié

Covid-19Un premier pays européen déclare un cas de nouveau variant

Vendredi, la Belgique a annoncé avoir enregistré son premier patient atteint du nouveau variant sud-africain.

L’homme testé en Belgique revenait d’Égypte.

L’homme testé en Belgique revenait d’Égypte.

AFP

Un cas du nouveau variant du Covid-19, d’abord détecté en Afrique du Sud et absent d’Europe jusqu’ici, a été identifié en Belgique, a déclaré vendredi, le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke. «On a un cas qui est maintenant confirmé de ce variant. Il s’agit de quelqu’un qui venait de l’étranger. Qui a été testé positif (lundi) le 22 novembre» et «qui n’était pas vacciné», a-t-il déclaré à des journalistes.

Selon le virologue Marc Van Ranst, il s’agit d’un voyageur qui était revenu d’Égypte, le 11 novembre. Un homme d’une trentaine d’années, d’après des médias flamands.

La première détection de ce nouveau variant, potentiellement très contagieux, avait été annoncée jeudi en Afrique du Sud. «C’est un variant suspect, on ne sait pas si c’est un variant très dangereux», a souligné Frank Vandenbroucke. «En Belgique, un échantillon a été confirmé comme étant la nouvelle variante B.1.1.529», a également annoncé sur Twitter, Marc Van Ranst.

Symptômes légers

La personne contaminée qui «venait d’Égypte et a transité par la Turquie», était arrivée sur le sol belge, le 11 novembre, a précisé dans l’après-midi, à l’AFP, le cabinet du ministre. Ni le sexe ni la nationalité de cette personne n’ont été divulgués par les autorités.

Il s’agit d’une personne d’une trentaine d’années qui présentait des symptômes légers de la maladie au moment d’être testée, selon la chaîne publique flamande VRT.

Frein d’urgence

Un peu plus tôt dans la journée, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, en déplacement à Brest (ouest de la France), avait indiqué que ce nouveau variant «n’a(vait) pas été diagnostiqué en Europe à date».

Plusieurs pays européens ainsi que les Philippines ont décidé, vendredi, de suspendre les vols en provenance d’Afrique du Sud et d’autres pays d’Afrique australe ayant détecté ce variant. D’autres nations, comme le Japon, prônent une quarantaine pour les voyageurs de cette zone.

La Commission européenne a suggéré, vendredi après-midi, à tous les Etats membres de l’UE de suspendre les vols en provenance et à destination de l’Afrique australe et des autres pays touchés par l’apparition du nouveau variant.

(AFP)

Votre opinion

5 commentaires