Affaire Crypto: Un procureur extraordinaire enquêtera sur les fuites dans la presse
Publié

Affaire CryptoUn procureur extraordinaire enquêtera sur les fuites dans la presse

L’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération a nommé Peter Marti au poste de procureur extraordinaire pour enquêter sur un volet de l’affaire Crypto.

par
Comm/ elf.
Les fuites dans la presse liées au dossier Crypto feront l’objet d’une enquêtes.

Les fuites dans la presse liées au dossier Crypto feront l’objet d’une enquêtes.

AFP

L’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (AS-MPC) a nommé Peter Marti en tant que procureur extraordinaire de la Confédération. Il devra examiner la plainte pénale déposée contre inconnu par les Commissions de gestion le 13 novembre 2020 pour violations répétées du secret de fonction lors de l’inspection de «l’Affaire Crypto».

C’est l’Autorité de surveillance qui est chargée de l’instruction puisque le MPC avait également reçu une partie du rapport pendant la phase de consultation. Il a nommé Peter Marti le 13 janvier, comme elle le précise dans le communiqué.

L’ancien président de la première Chambre pénale de la Cour suprême du canton de Zurich enquêtera sur la divulgation d’informations confidentielles dans les médias, indique jeudi l’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération dans un communiqué.

Pendant la phase de consultation administrative, des informations confidentielles du projet de rapport d’inspection avaient été divulguées à des médias individuels, à plusieurs reprises. Cette fuite constitue de graves dommages institutionnels.

Le rapport avait mis en avant une responsabilité partielle des autorités suisses dans les exportations d’appareils de cryptage de la société Crypto AG, basée en Suisse. Ces appareils permettaient à des services de renseignement étrangers d’intercepter des communications censées être sûres.

Votre opinion