Publié

secousseUn puissant séisme fait 20 blessés à Taïwan

Un tremblement de terre estimé à 6,1 de magnitude a frappé la la capitale taïwanaise Taipei mercredi. Selon les pompiers, au moins vingt personnes ont été légèrement blessées à Nantou.

Kuo Kai-wen, directeur du centre de séismologie à Tapei, parle à la presse. L'épicentre se situait à 48 kilomètres à l'est de Nantou (centre) et à 20,7 kilomètres de profondeur.

Kuo Kai-wen, directeur du centre de séismologie à Tapei, parle à la presse. L'épicentre se situait à 48 kilomètres à l'est de Nantou (centre) et à 20,7 kilomètres de profondeur.

AFP

Un puissant séisme a fait trembler des immeubles dans la capitale taïwanaise Taipei mercredi, et a été ressenti sur tout le territoire, faisant au moins vingt blessés, selon des journalistes et des agences gouvernementales.

La secousse survenue à 10h03 (03h03 en Suisse) a été mesurée par le Centre américain de géophysique (USGS) à 6,0 de magnitude. Son épicentre se situait à 48 kilomètres à l'est de Nantou (centre) et à 20,7 kilomètres de profondeur. L'agence météorologique nationale l'a estimée à 6,1 de magnitude.

Selon les pompiers, au moins vingt personnes ont été légèrement blessées à Nantou et dans les comtés limitrophes de Changhua et Taichung. La télévision SET TV a montré des images d'une femme touchée à la tête par des morceaux de plafond qui se sont détachés, prise en charge par les secours. Le séisme a également provoqué un incendie qui a été rapidement maîtrisé.

La circulation du métro à Taipei a été interrompue et tous les trains à grande vitesse du pays ont été immobilisés en attendant l'inspection du réseau ferré. Le comté de Nantou avait été l'épicentre en septembre 1999 d'un tremblement de terre de magnitude 7,6 qui avait fait 2400 morts, la catastrophe naturelle la plus meurtrière de l'histoire récente de l'île.

Taïwan, situé à la jonction de deux plaques tectoniques, est régulièrement frappé par des séismes. Début mars, un séisme de magnitude 5,6 avait également secoué des bâtiments à Taipei, sans faire ni victimes ni dégâts matériels.

(AFP)

Votre opinion