Votations - Un quart des électeurs socialistes contre la burqa
Publié

VotationsUn quart des électeurs socialistes contre la burqa

Un sondage de Gfs Bern montre qu’un quart des électeurs et électrices socialistes ont accepté l’initiative antiburqa, malgré les recommandations de leur parti.

par
ami
Sur les posters de campagne «Stopper l'extrémisme» figuraient des femmes en niqab.

Sur les posters de campagne «Stopper l'extrémisme» figuraient des femmes en niqab.

AFP

Le peuple avait accepté dimanche 7 mars l’initiative populaire «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage», dite «antiburqa». Les partis politiques de gauche combattaient cette proposition. Pourtant, un quart des électeurs et électrices socialistes ont tout de même voté pour le texte, lit-on dans la NZZ am Sonntag, qui cite un sondage de GfS Bern, un centre de recherche sur la politique suisse.

Rejet en masse chez les Verts

Ce sont les électeurs et les électrices de l’UDC qui ont massivement soutenu le texte, à hauteur de 88%. Pour rappel, le texte étais émis par le comité d'Egerkingen, groupe proche du parti agrarien et qui était à l’origine de l’initiative antiminarets acceptée en 2009. Le taux d’acceptation le plus faible, 16%, se trouve à l’autre bout du spectre politique, chez les sympathisants des Verts. L’initiative a été plutôt bien acceptée par les électeurs et électrices du PLR (58%) et du Centre (60%), mais moins par les Vert’libéraux (36%).

Trois raisons sont évoquées lors d’un vote favorable : des considérations culturelles, des préoccupations concernant la sécurité publique et l’aspect misogyne du voile intégral. Le sondage révèle aussi que les hommes et les personnes de plus de cinquante ans ont été plus nombreux à voter oui, les femmes et les plus jeunes non.

Votre opinion