Publié

ValaisUn quartier envahi par les mouches

Les habitants et commerçants du Foulon, à Chippis, sont assaillis chaque été par des nuées d’insectes. Le président a tout essayé.

par
Melina Schroeter
«Il faut trouver une solution parce que continuer à dépenser des milliers de francs sans résultat, ce n’est pas possible!» commente Paul Aymon, un des habitants du quartier.

«Il faut trouver une solution parce que continuer à dépenser des milliers de francs sans résultat, ce n’est pas possible!» commente Paul Aymon, un des habitants du quartier.

«Myriam, tu distribues des tapettes avec les bières?» – «Essaie avec le journal, ça fonctionne bien.» Ce petit dialogue entre un client mi-amusé, mi-agacé et la gérante d’un café de Chippis se reproduit plusieurs fois par jour. Et même presque chaque fois qu’un client entre dans l’établissement. C’est que ce commerce subit, comme tout le quartier du Foulon, une impressionnante invasion de mouches chaque été depuis cinq ans. «On doit vivre fenêtres fermées tout l’été et, même comme ça, elles arrivent à entrer, témoigne cet habitant du quartier. Chez moi, je n’ose plus inviter des amis à manger parce que c’est insupportable. Une soirée devant la télé se transforme en chasse à la mouche. J’ai même dû amener mon chat chez le vétérinaire, il ne se nourrissait plus tellement il y avait de mouches en permanence autour de sa gamelle.»

Votre opinion