Un quatrième but pour Nico Hischier

Publié

Un quatrième but pour Nico Hischier

Le Valaisan des Devils fait rougir la lampe à Detroit, un 20e tour du chapeau pour Ovechkin, un quarantième blanchissage pour Price, deux buts fantastiques: l'essentiel de l'actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre

1. But No 4 pour Hischier

La série «Je marque au moins but à chaque match» de Nino Niederreiter s'est arrêtée à six: l'ailier grison du Wild du Minnesota n'a pas allumé la lampe à St.Louis, où les Blues se sont imposés 6-3.

Le goal suisse de la nuit appartient à Nico Hischier. L'attaquant des Devils du New Jersey a obtenu sa quatrième réussite de l'exercice à Detroit.

Il s'agit du 3-1 pour les Diablotins, qui ont croqué les Red Wings 4-3 ap.

A la fin de la rencontre, le jeune Valaisan de 18 ans a hérité de la veste disctinctive.

2. Chapeau, Ovi!

Alex Ovechkin (Capitals de Washington) a réalisé le tour de chapeau à Toronto, son vingtième en carrière. L'attaquant russe a signé les goals Nos 1, 2 et 4 dans la victoire (4-2).

Et s'est rapproché encore un peu plus du top 20 des marqueurs les plus prolifiques de l'histoire centenaire de la NHL.

3. Ça tourne enfin rond pour Carey

De retour devant le filet du Canadien de Montréal après une absence de trois semaines, Carey Price a enfin élaboré un match de référence. Sa fiche contre les Sabres de Buffalo (succès 3-0): 36 arrêts.

Autre distinction: la première étoile de la rencontre.

Une performance qui soulage son entraîneur.

Ou plutôt qu'on était habitués de voir les saisons précédentes parce que ses statistiques saisonnières demeurent toutes croches.

4. Speedy Paul

Dans le même match, on a aimé le 3-0 réussi par Paul Byron en infériorité numérique.

Un autre angle.

S'il fallait encore une preuve que le jeu se développait de plus en plus vite, «Ti-Paul» l'apporte.

5. Le tournis

Et s'il fallait démontrer qu'il a beaucoup de talent parmi les jeunes patineurs de la ligue, Mathew Barzal (20 ans), des Islanders de New York, balaierait les derniers doutes. Admirons son numéro dans la zone défensive des Sénateurs d'Ottawa, battus 2-1.

Il s'agit déjà son 17e assist saisonnier. Et probablement pas du dernier.

Overtime

Quand l'expression «éteindre la lumière d'un adversaire» prend tout son sens…

Le vainqueur: Kevin Bieska. Le perdant: Andy Andreoff.

Avant le match placé sous le sceau de la lutte contre le cancer, c'est une membre de «Leucan» qui a annoncé l'alignement aux joueurs du Canadien de Montréal.

Ton opinion