06.10.2020 à 15:15

MobilitéUn radar anti-bruit à Lausanne

Pendant 8 semaines, la ville va mesurer la vitesse et le bruit des véhicules via un dispositif qui passera au rouge si la limite des décibels autorisés est franchie.

Le radar anti-bruit permettra de mesurer le bruit provoqué par les véhicules.

ATS-Keystone

La Municipalité de Lausanne a dévoilé mardi son dispositif expérimental de prévention du bruit routier. Il sera placé à plusieurs endroits stratégiques en ville pendant huit semaines.

Cet appareil mesure la vitesse et le bruit des véhicules et donne l’information aux conducteurs en cas de dépassement de 83 décibels (dB), le standard pour le centre-ville. Seul indicateur de bruit en Suisse, il devient rouge lorsque la limite est franchie.

«C’est une volonté forte de la police de répondre à ce type de troubles et de sensibiliser les automobilistes», a relevé devant la presse Pierre-Antoine Hildbrand, le municipal lausannois en charge de la sécurité et de l’économie.

Les membres de la Police de Lausanne et du Service des routes seront mobilisés pour cette première campagne de sensibilisation. Dans une seconde phase, l’action sera poursuivie par des contrôles plus contraignants. Les autorités ont indiqué que 72 véhicules ont déjà été acheminés au Service des automobiles pour vérification depuis 2019.

Sensibiliser au problème du bruit urbain

«La lutte contre le bruit routier est l’une des priorités de la Municipalité», a ajouté Florence Germond, en charge des finances et de la mobilité. «Avec ce système, on veut sensibiliser les conducteurs aux dangers du bruit routier tout en menant une stratégie d’assainissement», a-t-elle précisé.

D’autres mesures, comme la pose d’un revêtement phono absorbant sur les grands axes de la ville ou l’incitation à utiliser les transports publics et la mobilité douce, ont déjà été mises en place. Des propositions au niveau cantonal sont également en train d’être étudiées.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!